Aller à…
RSS Feed

31 octobre 2020

Macron déplore l’attention des plateaux télé aux «Jojo avec un gilet jaune»




France

URL courte

Lors de son entretien du jeudi 31 janvier avec des journalistes à l’Élysée, Emmanuel Macron est revenu sur la situation du pays et tout en confiant qu’il ferait attention aux «petites phrases», en a prononcé une. Il a dans des propos peu élogieux parlé du statut accordé aux Gilets jaunes sur les plateaux des chaînes d’information.

Jeudi 31 janvier, Emmanuel Macron a reçu quelques journalistes à l’Élysée, pour un entretien d’au moins une heure au cours duquel il a déploré le statut octroyé par des chaînes d’informations aux Gilets jaunes depuis le début de la mobilisation en novembre dernier, prononçant une nouvelle «petite phrase» à leur propos.

Au cours de l’entretien M.Macron n’a pas apprécié le fait que des personnes jusque-là inconnues du public, notamment Ingrid Levavasseur, Éric Drouet ou encore Priscillia Ludosky, étaient régulièrement invitées sur les plateaux télé.

Il a exprimé son sentiment envers ces invitations par une nouvelle «petite phrase»:

«Jojo avec un gilet jaune a le même statut qu’un ministre ou un député.»

Ce «Jojo avec un gilet jaune» a été prononcé quelques instants seulement après la promesse faite par le Président de la République de faire «très attention» aux «petites phrases» de sa part.

Peu avant il avait énoncé la condition selon laquelle lui aussi pourrait être un Gilet jaune: «si être Gilet jaune, c’est vouloir moins de parlementaires et que le travail paie mieux, moi aussi je suis Gilet jaune!».

Cette formule s’ajoute à une longue liste de sorties remarquées d’Emmanuel Macron, comme les «Gaulois réfractaires», «la France n’est pas un pays réformable», «des gens qui ne sont rien» ou encore «je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes».





Source link

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut