Aller à…
RSS Feed

5 décembre 2020

Un conseiller de Castaner bénéficierait d’une promotion «supersonique» | Brèves



Face à d’autres candidats «plus expérimentés», Grégoire Dulin, conseiller pour la justice du ministre de l’Intérieur a été proposé, en une sorte de promotion «supersonique», pour occuper le poste de procureur la République de Tours, écrit Mediapart.

La commune de Tours aura-t-elle bientôt un nouveau procureur de la République? D’après les informations de Mediapart, le conseiller pour la justice du ministre français de l’Intérieur, Grégoire Dulin, sera nommé mercredi procureur de la République de Tours.

«Or le conseiller pour la justice du ministre de l’intérieur Christophe Castaner vient de se voir proposer une promotion supersonique, pour occuper un “hors hiérarchie” (le plus haut grade dans la magistrature), celui de procureur de la République de Tours, en grillant au passage de nombreux concurrents plus expérimentés», écrit le média.

Bien qu’il n’ait «quasiment aucune chance d’obtenir cette promotion», «c’est pourtant lui que la chancellerie propose de promouvoir, suscitant l’ire des milieux judiciaires», selon Mediapart, qui précise qu’il «n’arrive qu’au 33e rang sur 35 candidats».

Sa candidature doit être examinée mardi, avec d’autres, par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Magistrat depuis 2002, Grégoire Dulin a été successivement substitut du procureur à Lille et à Marseille, selon les informations du média. Il est devenu vice-procureur à Aix-en-Provence et à Marseille, avant d’occuper le poste de procureur de la République à Villefranche-sur-Saône, en 2014. À partir de juin 2017, il devient conseiller pour la justice du ministre de l’intérieur Gérard Collomb, puis de son successeur, Christophe Castaner.

«Pour un magistrat, un passage dans un cabinet ministériel est très souvent synonyme d’accélérateur de carrière, mais la promotion météorique de Grégoire Dulin fait fortement tousser, notamment au sein de la Conférence nationale des procureurs de la République», écrit le média.

Les informations relatives à sa future nomination ont également été confirmées par le quotidien tourangeau La Nouvelle République.

Castaner visé par une plainte d’un député pour entrave à la liberté de manifester

Le député de la France Insoumise Ugo Bernalicis a porté plainte contre Christophe Castaner, assimilant les manifestants violents aux pacifiques, a annoncé l’élu dans un communiqué. Pour entrave de l’exercice de la liberté de manifestation, la sanction peut aller jusqu’à un an d’emprisonnement et 15.000 euros d’amende.

Le député de La France Insoumise (LFI) Ugo Bernalicis a déposé devant la cour de justice de la République une plainte à l’encontre de Christophe Castaner, en raison de ses déclarations sur les Gilets jaunes, apprend-on dans un communiqué de l’élu. Il l’accuse d’entraver la liberté de manifester.

Il est question des propos tenus par le ministre de l’Intérieur au média en ligne Brut, le 11 janvier. Il y a déclaré que les personnes appelant à manifester le 12 janvier pour «l’acte 9 des Gilets jaunes [savaient] qu’il y [aurait] de la violence» et avaint donc «leur part de responsabilité» dans ces événements.

«Ses déclarations inventent l’infraction de complicité de manifestations violentes. Cela n’existe nulle part et constitue une menace envers ceux qui veulent manifester pacifiquement et légitimement», a expliqué M.Bernalicis à l’hémicycle.

La plainte en question a été déposée au titre de l’article 431-1 du code pénal, pour «entrave de l’exercice de la liberté de manifestation, qui est punie d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende».

Des Français descendent dans les rues depuis le 17 novembre 2018. Demandant initialement le retrait d’une taxe sur le carburant, ils réclament désormais entre autres un Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC). Les mobilisations des Gilets jaunes ont régulièrement dégénéré en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Ces dernières ont recours aux gaz lacrymogènes, à des grenades de désencerclement ou assourdissantes ainsi qu’à des tirs de lanceurs de balle de défense (LBD).

https://fr.sputniknews.com/france/201901221039731351-castaner-conseiller-gregoire-dulin-promotion/
https://fr.sputniknews.com/france/201901221039729186-castaner-plainte-bernalicis-liberte-manifester/



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut