Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

des témoins directs de l’attentat de Strasbourg décrivent un homme en tenu de camouflage et fusil d’assaut



Fawkes News: Gros point faible dans la VO: des témoins directs de l’attentat de Strasbourg décrivent un homme en tenu de camouflage et fusil d’assaut






Panamza a exhumé 2 vidéos de BFM et LCI que je n’avais pas vu jusque là.







Qui est donc cet homme? Sa stature pourrait correspondre à celle de Cherif Chekatt mais la mention d’un gilet de camouflage et d’un fusil d’assaut est en contradiction totale avec la version officielle qui rapporte l’usage d’un revolver d’ordonnance de 1892 (6 coups).


D’autres témoins affirment également avoir vu le même homme:


“Je venais de place Kleber et j’allais prendre le tram à Langstross et donc j’étais sur le trottoir en face de l’Odyssée (NDLR : rue des Francs Bourgeois). J’ai entendu une détonation, comme un pétard mais très fort. J’ai tourné ma tête vers ma gauche et j’ai alors vu un homme à terre, allongé. A côté de lui, un autre type restait stoïque, avec le regard dans le vide, en tout cas au loin. C’est ça qui m’a mis la puce à l’oreille, c’est qu’il ne l’aidait pas.


Je me suis arrêtée dans mon chemin. Je l’ai fixé 5 ou 10 secondes. Je l’ai bien vu : il était grand, 1,80 m à 1,90 m, il avait un bonnet noir sur la tête un peu retroussé. Il avait une petite veste plutôt légère noire, une veste de ville simple en polyester et un pantalon sombre, et, il me semble, des baskets de ville. Il regardait dans ma direction, j’ai commencé à voir des gens tourner le dos et courir. C’est un peu sûr qu’il ne fallait pas rester dans le coin.


J’ai pris la première à droite, celle qui mène à l’Atelier de Grand Père et le Trolley bus, j’ai tourné en face de la sortie de secours des galeries Lafayette, on s’est cachés derrière les poubelles. On a attendu et il y a eu 5 à 6 nouveaux coups de feu. C’était proche, ça se rapprochait, on a vraiment serré les fesses. Après ça s’est éloigné, ça a recommencé plus loin. On attendait encore. Après quelqu’un nous a dit qu’on pouvait y aller. Des premières personnes sont parties. Peu de temps après, la porte de secours de l’hôtel Maison Rouge s’ouvre : une personne du personnel de l’hôtel nous a ouvert et on s’est mis à l’abri. Depuis, on est confinés et on attend les militaires.


C’est allé vite, c’était trop bizarre.”


D’autres témoins parlent du même homme de grande taille avec un bonnet noir, veste noir et un fusil d’assaut. La mention d’une “tenue de camouflage” interroge:





D’ailleurs, au départ, les médias relataient bien une fusillade avec un fusil d’assaut donc pourquoi cette version des faits a évolué par la suite?





Certains témoins affirment aussi qu’il pourrait y avoir eu deux tireurs:





Cette personne est probablement le meilleur témoin puisqu’elle était à quelques mètres du tireur et qu’elle l’a vu tirer sur les gens avec une arme de poing cette poing.



Ces témoignages contradictoires posent la question de savoir qui était cet homme en tenue de camouflage et quel était son rôle dans l’attentat. La police était bien à la poursuite du tireur mais les policiers ne travaillent pas seules généralement. Les victimes ont-elles toutes été tuées par la même arme de poing?


Cette vidéo sème le doute car on entend distinctement 3 tirs (à partir de 00:51) dont on peine à croire qu’ils proviennent d’un révolver d’ordonnance de 8 mm. Cela ressemble par contre fortement à un fusil d’assaut tirant au coup par coup rapidement (plus rapide qu’un revolver, moins rapide qu’une arme en mode automatique).





Voilà à quoi ressemble les tirs d’une telle arme:





Publié par Fawkes News












Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut