Aller à…
RSS Feed

26 février 2021

Syrie: Le retrait américain a commencé | Brèves



Après la décision de retrait de Syrie prise par les autorités américaines, des dizaines de poids lourds, ayant servi à livrer des armes à l’organisation terroriste YPG/PKK, ont commencé à quitter le pays.

Après l’annonce américaine, le trafic au niveau de la frontière Syrie-Irak s’est intensifié.

Selon les informations obtenues de sources locales, des poids lourds, ayant servi auparavant à livrer des armes aux terroristes du YPG/PKK, ont commencé à quitter la Syrie, mercredi soir à partir de 23h00 (heure locale), en direction de l’Irak.

Par ailleurs, un détail important a été relevé par les correspondants locaux, le fait que les semi-remorques repartent bâchées en direction de l’Irak, laissant supposer la présence d’un chargement à l’intérieur des remorques.

Tôt dans la matinée de jeudi, les médias américains ont affirmé que les autorités planifient le retrait total des 2 000 soldats présents sur le sol syrien.

Dans un message publié sur Twitter, le président américain Donald Trump avait écrit: “Nous avons vaincu Daech en Syrie, ma seule raison d’y être pendant ma présidence.”

La porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders, avait, quant à elle, déclaré: “Ces victoires sur Daech en Syrie ne signalent pas la fin de la coalition mondiale ni de sa campagne. Nous avons commencé à ramener les troupes américaines à la maison alors que nous passons à la phase suivante de cette campagne.”

Selon les médias américains, faisant référence aux témoignages des responsables du Pentagone, le personnel civil présent en Syrie sera rapatrié dans les 24 heures, tandis que le retrait des soldats américains de Syrie prendra entre 60 et 100 jours.

D’après des propos relayés par l’ONG syrienne “Observatoire syrien des droits de l’Homme” basée à Londres et publiés sur son site internet, des commandants américains auraient affirmé que les terroristes du YPG/PKK allaient se retirer de Manbij et des territoires situés à l’Est de l’Euphrate.

Plusieurs questions restent malgré tout en suspens, comme la forme que prendra dorénavant la coopération américaine avec les terroristes du YPG/PKK, et le fait de savoir comment les Etats-Unis, comme promis à la Turquie, comptent récupérer les armes fournies à l’organisation terroriste.

https://www.aa.com.tr/fr/politique/syrie-le-retrait-am%C3%A9ricain-a-commenc%C3%A9/1344007



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut