Washington a mis en garde, mardi, contre le rejet des Palestiniens, des Etats arabes et de la Communauté internationale d’un plan de paix américain que l’Administration de Donald Trump prévoit de présenter prochainement aux parties concernées.

“Si le plan de paix est rejeté, nous reviendrons au statu quo d’il y a 50 ans (en référence au statu quo établi depuis la guerre de 1967), tandis qu’Israël continuera à se développer”, a déclaré Nikki Haley, représentante permanente des États-Unis auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

C’est ce qui ressort d’une allocution prononcée par Haley, connue pour son soutien à Israël aux dépens des Palestiniens, devant les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies lors de leur session actuelle au siège permanent des Nations Unies à New York.

“Israël n’a pas besoin actuellement d’un accord de paix reconnaissant la réalité actuelle du Moyen-Orient, et pour cette raison le plan proposé sera différent des précédents”, a-t-elle ajouté.

“J’ai lu le plan de paix, qui contient des points que certains pourraient aimer et d’autres pourraient rejeter”, a-t-elle noté.

“Nous continuerons de tendre la main aux Palestiniens que nous avons soutenus financièrement plus que tout autre peuple”, a-t-elle souligné.

“Quant à Israël, son peuple et sa sécurité, le soutien des États-Unis restera inébranlable, car ce sont nos relations avec Israël qui rendent la paix possible”, a-t-elle martelé.

Haley n’a pas révélé les détails du plan, mais le Plan de paix élaboré par l’Administration de Trump, appelé “l’Accord du Siècle”, aurait pour objectif de contraindre les Palestiniens à faire des concessions injustes au profit d’Israël, y compris concernant le statut de Jérusalem et des réfugiés.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/washington-au-cs-si-vous-refusez-notre-plan-de-paix-isra%C3%ABl-continuera-davancer-/1342486



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *