Le mouvement des gilets jaunes faisait sa jonction avec les organisations qui ont toujours été porteuses de leurs revendications, la police et l’armée lâchaient Macron qui s’enfuyait chez son ami le prince d’Arabie Saoudite.

Les gilets jaunes exigeaient et obtenaient la libération de tous les (…)

Editorial



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *