Aller à…
RSS Feed

27 novembre 2020

Des MiG-31 équipés d’un missile hypersonique survolent 89 fois les mers Noire et Caspienne




Les avions d’interception MiG-31, chacun équipé d’un missile hypersonique Kinjal, ont effectué, dans le cadre de manœuvres de routine, 89 vols au-dessous de la mer Noire et de la mer Caspienne, a déclaré le ministre russe de la Défense.

Lors de la réunion annuelle du ministère qui se tenait ce mardi à Moscou et à laquelle Vladimir Poutine a pris part, Sergueï Choïgou, le ministre russe de la Défense, a fait état des vols de patrouille russes effectués au-dessous de la mer Noire et de la mer Caspienne.

«Des missiles aérobalistiques air-sol hypersoniques à haute précision de type Kinjal sont mis à la disposition des patrouilleurs. Au total, les avions d’interception MiG-31 ont effectué 89 vols de patrouille au-dessous des eaux de la mer Noire et de la mer Caspienne», a précisé le ministre.

Le 1er mars 2018, lors de son message annuel au Parlement, Vladimir Poutine a présenté le système aérien de précision Kinjal ainsi que d’autres armes russes sophistiquées,

Selon le Président russe, ce missile hypersonique capable d’atteindre la vitesse de Mach 10 (soit dix fois la vitesse du son) peut déjouer tous les systèmes de défense anti-aérienne et anti-missile actuels, pouvant transporter des ogives nucléaires ou conventionnelles sur une distance de plus de 2.000 km.

D’après M.Poutine, le système Kinjal est entré en service en décembre 2017 dans la région militaire russe du Sud. Le vice-Premier ministre russe des questions de la Défense et de l’Espace, Iouri Borissov, a lui annoncé que les missiles aérobalistiques Kinjal pouvaient frapper des porte-avions, des destroyers et des croiseurs ennemis.





Source link

Mots clés: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut