Aller à…
RSS Feed

29 octobre 2020

Lavrov explique en quoi la «russophobie» américaine est vaine et ne s’éteint pas




Russie

URL courte

La Russie sera toujours traitée comme un «concurrent» par les États-Unis, a déclaré le chef de la diplomatie russe. Il estime que cette «russophobie n’a rien donné» à Washington.

Washington perçoit toujours Moscou et Pékin comme étant ses concurrents quelle que soit la personne au pouvoir aux États-Unis, a déclaré Sergueï Lavrov à l’antenne de la radio russe Komsomolskaïa Pravda. Il a rappelé que, lors de sa campagne présidentielle, Donald Trump prônait la normalisation avec Moscou.

«Il est à noter que la russophobie est liée aux luttes politiques internes [aux États-Unis, ndlr]. Peu importe qui se prononce pour de bonnes relations avec la Russie, [les États-Unis, ndlr] nous considèrent comme étant leur concurrent tout comme la République populaire de Chine», a-t-il précisé.

Selon M.Lavrov, la «russophobie n’a rien donné» aux États-Unis. Il a également indiqué que Moscou ne renonçait pas au dialogue avec Washington.

«Mais nous serons toujours prêts à un dialogue, même dans ces conditions. Nous ne renonçons jamais à un dialogue professionnel dans les domaines où nos partenaires sont prêts à traiter les problèmes et les menaces actuels sur un pied d’égalité», a-t-il ajouté.

Auparavant, Sergueï Lavrov avait déclaré que les États-Unis exerçaient une «pression inédite» sur la Russie, en tentant d’évincer les grandes entreprises russes des marchés étrangers.

La porte-parole du département d’État Heather Nauert a déclaré début novembre que les États-Unis envisageaient de durcir leurs sanctions contre Moscou en lien avec l’affaire Skripal. Elle a précisé que Washington agirait en conformité avec la loi américaine sur l’élimination de l’usage militaire des armes chimiques et biologiques de 1991 (CBW Act).





Source link

Mots clés: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut