Go to ...
RSS Feed

19 April 2019

Richard Le Hir n’aurait pas renié cette pandémie salutaire Gilets Jaunes,



Richard Le Hir n’aurait pas renié cette pandémie salutaire Gilets Jaunes, La
prochaine étape, L’heure de l’indépendance s’en vient  Richard Le Hir
nous a quitté le 4 novembre 2018, alors qu’il avait encore tant à dire. Pour
l’avoir bien connu et si je devais retenir l’un des moments forts qui
correspond le mieux à sa pensée, comme celles qu’ils nous a le mieux
communiqué et inculqué, je pense immédiatement au message que nous avait
adressé le Général Charles de Gaulle ce 24 juillet 1967 du haut du balcon de
l’hôtel de ville de Montréal. Tout y est dit, chaque mot a un sens du passé
éclairant l’avenir de tout un chacun, libre à nous d’interpréter la
souveraineté de son message, message d’énergie et d’enthousiasme qui
aujourd’hui plus que jamais résonne encore comme un acte Libérateur contre
l’oppression sous toutes ses formes, oppression dont nous sommes tous victimes
au Québec comme sur le vieux continent, à l’heure où le racket et les
crimes insupportables sont dénoncés à travers toute l’Europe par le
mouvement des Gilets Jaunes.
 
https://www.youtube.com/watch?v=0l1EYNoHY1A&feature=player_embedded
 
La nouvelle de la mort de Richard Le Hir vient de me parvenir avec bien du retard, le faire part de son décès est un choc pour moi comme pour sa famille, ses proches et
pour tous ceux qui depuis longtemps ont œuvré, suivi et suivent avec beaucoup
d’intérêt le combat mené par lui dans cette lutte implacable pour que le
Québec bafoué dans ses droits les plus élémentaires par le monde
anglo-saxon, trouve enfin sa place pleine et entière dans sa souveraineté.
Ayant connu tardivement Richard Le Hir dès le début des années 2000, rien ne
nous prédisposait à ce que le destin nous fasse nous rencontrer, en fait,
ayant entre autres passé une partie de ma vie dans l’Ouest canadien dans
l’Alberta où je fus en 1970 qualifié pilote avions sur une ex-Base
aujourd’hui de la RCAF, et bien qu’ayant survolé le pays du Mouvement des
Patriotes sans vraiment m’y être attardé, c’est par le biais d’une amie
commune que j’ai découvert le Québec et ai fait la connaissance de Richard
Le Hir. Étant à l’Ouest à l’époque, je confesse ici que ma vision
“Calgary Stampede“ de la politique canadienne était embuée par Pierre
Eliott Trudeau, dont le spot enjôleur « Stand together, stay together » me
semblait logique, c’était faire abstraction de toute l’histoire du Québec
méconnue ou censurée que me fit découvrir Richard au fil du temps.                  
https://wikimonde.com/article/Richard_Le_Hir en Pdf Or, aujourd’hui, tel père
tel fils, la dangerosité de Justin Trudeau s’étant servi des Québécois de
la circonscription de Papineau comme marchepieds, dont par ailleurs, maintenant,
premier ministre du Canada, il montre son vrai visage en inondant le Québec de
migrants pour dissoudre le fait québécois dans une sorte de
biodégradabilité. La défaite du référendum 1995 était encore marquée au
fer rouge dans bien des esprits quand, Richard allait alors amorcer sa
traversée du désert dans les années 2005 pour avoir donné son sentiment sur
le référendum, il fut rejeté, sali par tout un microcosme qui ne se priva pas
de bâtir des mensonges à son encontre, il accusait le coup sans pour cela
baisser les bras, c’est dans cette Bérézina du référendum que nous fîmes
connaissance. À bien des égards, ayant eu un parcours accidenté similaire au
sien, nous sommes tombés immédiatement en adéquation.  
Le référendum de1995 https://crioux.files.wordpress.com/2009/10/richard-le-hir.pdf D’origine française comme moi, il était né en France à Versailles, et ce n’est pas
sans humour que certains esprits taquins le surnommait Louis XIV, ses parents,
une famille très unie, un modèle, Gaston et Henriette Le Hir un très beau
roman d’un couple d’enseignants férus d’histoires et précis
d’écritures, le père de Richard fit la deuxième guerre mondiale au sein de
la 2ème DB aux cotés du Général Leclerc, des bases qui marquèrent à n’en
pas douter l’éducation du jeune Richard. Richard Le Hir était, sans le faire
remarquer un puits de sciences, sa culture, ses diverses expériences
professionnelles comme enseignant, puis entre autres avocat au sein de grandes
entreprises, que directeur des affaires publiques chez ESSO, puis comme
vice-président de l’Association des manufacturiers du Canada (l’équivalent
du MEDEF en France) et comme président de l’Association des manufacturiers du
Québec, mais encore son parcours politique de député de la circonscription
d’Iberville, enfin comme ministre du gouvernement Parizeau. Ce panel
d’expériences non exhaustif lui donnèrent avec les épreuves qui suivirent,
une hauteur de vue sur les mécanismes de corruptions dont est victime le
Québec, corruptions qui a bien des égards a le même schéma en Europe et
ailleurs, où l’on retrouve les mêmes aux mêmes manettes que démasqua
Richard Le Hir. On a coutume de dire qu’à quelque chose malheur est bon, en
cela, Richard se trouva une raison d’être dans les épreuves, démultipliant
son énergie en nous révélant son talent d’écriture et de juriste, « je me
souviens » qu’il citait volontiers une phrase de Nicolas Boileau restée
célèbre : “Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – et les mots
arrivent aisément“. En tant que bretteur pour défendre la cause, avec plus
de 673 articles parus sur le site Vigile.net, devenu Vigile.Québec dont il
assura le redressement et la continuité, demeure une mine d’analyses
pertinentes et une référence repris en boucle par divers média et traduits
dans de nombreuses langues, que dire de « Point de Bascule » l’émission de
télévision attendue et estimée qu’il animait régulièrement en compagnie
de Jean-Claude Pomerleau dont son hommage lors des funérailles. A l’instar de
Richard, bien placé pour connaître les misères et grandeur de la presse non
subventionnée, je fus dépossédé de mon outil de travail le magazine Africa
International le plus ancien media politique sur la sphère Africaine créé en
1958 dont la ligne éditoriale n’était pas du goût du réseau de
l’Élysée: « la Francafrique », ayant été premier de cordée, ruiné
d’une épuration médiatique black-listée, qui n’a fait que se renforcer au
fil des années par ces pouvoirs occultes dont Richard en a suivi les
métastases politico-mafieuses, d’une France tant le Québec, victimes sous
occupation maçonnique sioniste, d’une Union Européenne qui n’a pas
d’argent pour ses ressortissants, mais en inonde ses belligérants tels
l’Ukraine, Israël à fonds perdus et “finance le terrorisme en Algérie“.
https://reseauinternational.net/lunion-europeenne-offre-jusqua-150-000-euros-aux-algeriens-qui-veulent-jouer-aux-opposants/
Pdf A l’heure où le Québec comme la France sont confrontés à de graves
problèmes, le gouvernement Trudeau s’apprête à imposer sa propre mouture
d’une taxe carbone made in Canada, nous servant cette “médecine“ qui est
en train de détruire l’économie réelle ainsi que celle de la France, cette
purge vient se juxtaposer avec l’invasion chère à tous les désaxés de ce
nouvel ordre mondial, dont les coûts et la finalité demeurent les gains
électoraux à court terme puis notre extermination totale sous bolchévisme,
comme l’exprimait de façon trop courtoise Richard Le Hir, drames que le
Québec a déjà vécu dans son histoire en 1755, plus connu sous le vocable de
Grand Dérangement, le cauchemar du peuple Canadien Français en Amérique du
Nord perpétré par les troupes anglo-saxonnes sous les ordres du colonel Robert
Monckton, génocide que tout pays qui se respecte devrait méditer. On en vient
à regretter que Pierre Karl Péladeau n’ait pas porté plus loin la lutte et
les revendications des Québécois. Les coûts de l”immigration massive par
Richard Le Hir https://www.youtube.com/watch?v=FCpj49oIraI Pour ma part, Richard
Le Hir restera le symbole qui a largement contribué à démasquer les
agissements de la mafia au sein du gouvernement, le dessous des cartes
d’Hydro-Québec, le détricotage de l’assassinat de Christophe de Margerie,
un embarras Total-ement inquiétant, pas pire, les diverses circonvolutions de
la Desmarais Connexion à Albert Frères dont la Caisse des Dépôts et
Placements du Québec dans la dépossession des Québécois, et de tant
d’autres… cette “apothéose“ de ces cartels reste le Temps des Bouffons,
ce diner de c… du siècle à Sagard.                               
La Desmarais Connexion…
https://docplayer.fr/46983524-Richard-le-hir-desmarais-la-depossession-tranquille.html
en Pdf
Qu’il me soit permis en tant que modeste contributeur à Vigile.Québec
de rendre Hommage à l’ami et l’Homme de bien que fut Richard Le Hir, parti
trop tôt, dont le regard avisé et clairvoyant n’aurait pas renié cette
pandémie salutaire de Gilets Jaunes, symbole de l’existence d’un réseau
mondial de citoyens qui utilisent la démocratie pour préserver leur droit de
vivre dans des conditions équitables dans cette lutte des peuples contre cette
oligarchie de sectes d’usurpateurs et de prédateurs faiseurs de misères, et
pour un Québec et une France Libre, car la prochaine étape, l’indépendance
s’en vient. Aujourd’hui mes pensées vont à sa famille, ses enfants Pascale
et Julien, à l’équipe de Vigile.net, à l’association Saint-Jean-Baptiste
de Montréal et à Jean-Claude Pomerleau. In memoriam.
 
Christian Sébenne Ancien
propriétaire du magazine Africa International



Source link

Premium WordPress Themes Download
Download WordPress Themes
Free Download WordPress Themes
Download Best WordPress Themes Free Download
free download udemy course

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up