Go to ...
RSS Feed

24 April 2019

Macron se renie en partie dans l’espoir de sauver son trône – 24heuresactu.com



Ils étaient 23 millions de Français à écouter l’intervention du chef de l’Etat à la télévision hier soir. Pompeusement intitulée « adresse à la Nation » par l’Elysée, cette sortie médiatique qui s’est fait attendre bien longtemps a généré plusieurs annonces non pas destinées à changer la vie des Français en mieux, mais à calmer une colère telle que le pouvoir a craint pour son futur. Trois annonces ont retenu l’attention et montrent à elles seules que Macron est dans une position désespérée, mais qu’il ne prend toujours pas les Français au sérieux.

Macron va parler. Le président prépare sa riposte. Le temps de la prise de parole est bientôt venu. Pendant de nombreux jours ou plutôt de nombreuses semaines, l’armée de communicants de l’Elysée s’est escrimée à dire que la parole présidentielle viendrait au moment opportun et serait forte. Toujours à contretemps, le pouvoir n’a pas rattrapé son retard avec des annonces très technocratiques qui doivent passer pour populaires et innovantes.

Se renier pour mieux survivre

Alors que la Macronie aurait pu s’en tirer à très bon compte en revenant rapidement sur la nouvelle hausse des carburants, elle a préféré s’enfoncer dans un matraquage fiscal et les insultes aux Français. Résultat, le pays s’est raidi et a montré que des milliers de gardiens de la paix déployés ne peuvent contenir des gens qui veulent manifester pacifiquement près des lieux du pouvoir. Des policiers et gendarmes qui n’en pensent pas moins et qui ont ensuite eu à subir la stratégie déplorable du pas moins déplorable ministre de l’Intérieur. Le pouvoir a donc tremblé face au peuple et Macron a finalement décidé de sortir l’artillerie lourde sur le plan des annonces.

Ainsi, le smic va être revalorisé de 100 euros dès 2019 ! Super ! Ça c’est un vrai coup de pouce pour le pouvoir d’achat. Sauf que l’annonce présidentielle est plutôt un tour de passe-passe qu’autre chose ! En effet, c’est la prime d’activité qui va augmenter. Une prime qui n’est pas perçue par tous les smicards et qui ne rentre pas dans le calcul de la retraite. Autre subtilité, cette hausse était prévue selon le fameux programme du candidat Macron, mais devait se faire au compte-goutte… Macron ne fait donc qu’accélérer la mise en œuvre d’une promesse tout en espérant couper l’herbe sous le pied des gilets jaunes.

On reconnaît la soupe très technocratique de la Macronie, mais le pire est peut-être encore à venir. En effet, la hausse de la CSG pour les retraités ne sera pas appliquée en 2019 pour les retraites ne dépassant pas 2 000 euros par mois. Ceci correspond à un magnifique rétropédalage après le coup de bambou contre ces mêmes retraités. Macron détricote ce que son Gouvernement a fait sous son impulsion et crie désormais au génie. La chose est encore vraie pour la troisième annonce puisque les heures supplémentaires seront défiscalisées après avoir été refiscalisées sous la pression du couple Hollande-Macron.

Le petit Emmanuel se renie pour se donner une chance de rester sur son trône. Mais le roitelet a un ego surdimensionné alors il ne faut pas donner l’impression qu’il fait le contraire de ce qu’il a pratiqué. C’est pourquoi il met en avant sur le fait qu’il ne reviendra pas sur la suppression de l’impôt sur la fortune. Droit dans ses bottes notre Manu national ! Droit peut-être, mais tout tremblant devant la France qui gronde. Les 13 minutes de discours ont permis de constater que l’amaigrissement du président est toujours à l’œuvre. Même sa maquilleuse payée des sommes folles n’arrive pas à cacher la misère physique dans laquelle est plongée le quarantenaire. Il fait tellement pitié à voir que les Hollande et Sarkozy se disent disponibles pour reprendre le relai d’un sprinter dopé qui pensait remporter un marathon…

Les Français déposeront-ils leur gilet jaune ? Difficile à dire, car les camouflages technocratiques peuvent avoir un effet sur la mobilisation, mais pas sur la colère qui couve dans tous le pays. Les Français veulent une autre politique, pas des ajustements pour sauver une couronne trop lourde à porter. Les Français veulent voir la Macronie être au niveau « de ceux qui ne sont rien ». Pour cela il faudra continuer une lutte qui a montré la fragilité du pouvoir. Macron a un genou à terre, il faut l’aider à mettre le second au même niveau sinon sa vengeance sera terrible contre tous les gueux qui l’ont humilié.





Source link

Premium WordPress Themes Download
Download Premium WordPress Themes Free
Download Premium WordPress Themes Free
Download WordPress Themes
free online course

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll Up