Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

le tireur identifié serait fiché S et peut-être blessé, opération en cours à Neudorf, quatre morts et plus d’une dizaine de blessés en urgence absolue (MAJ)



Ce que l’on sait

– Des coups de feu ont été tirés dans le centre-ville de Strasbourg ce mardi soir.

– L’auteur des tirs est un homme seul, qui a été identifié et est activement recherché.

– Le bilan provisoire fait état de deux mort et de onze blessés.

Assaut en cours, nouveau bilan, quatre morts

22h30: Les policiers ont crié à l’extérieur de l’immeuble, depuis la rue, “ça ne sert à rien de te retrancher”, en s’adressant au suspect. Les policiers ont défoncé la porte de l’immeuble situé au 5, rue d’Epinal dans le quartier du Neudorf, où l’opération de police a lieu.

22h45 : des informations contradictoires continuent de circuler sur le bilan de cette attaque terroriste. Une source policière fait état de quatre morts.

Au centre ville de Strasbourg ce mardi soir



A 22h13 : échange de coups de feu sur les lieux de l’opération à Neudorf, où le tueur est retranché. Le RAID est présent, les militaires de Sentinelle en appui.

22h05 : suspect connu pour des faits de droit commun

Un hélicoptère survole Neudorf, où une opération de police est en cours.

L’individu identifié serait connu pour des faits de droit commun, a précisé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

De source sûre, on nous indique qu’il y a bien eu un échange de coups de feu avec les militaires du dispositif Sentinelle, dont l’un a été blessé à la main.

22 h : Les spectateurs du match de la Coupe d’Europe de basket qui se tenait ce mardi soir à Strasbourg sont confinés dans la salle, le Rhénus.

21 h 57 : D’après Brice Hortefeux, député européen cité par LCI, les parlementaires sont actuellement confinés dans le Parlement européen. 

Témoignage

Benoît, 36 ans, Strasbourgeois qui habite Neudorf, père de deux enfants : “On était encore au marché de Noël dimanche matin. On se disait que les contrôles étaient légers. Comme une confiance retrouvée… On pensait qu’on était à l’abri”. Ce soir : “On s’envoie des textos pour savoir si ça va. Et on se partage des infos. On est sur BFM en même temps, et on attend le dénouement… On a reçu des textos de tout le monde.”

Benoît n’ose pas sortir “même pour fumer une cigarette sur la terrasse”, pendant les opérations de police. “C’est flippant.”

21 h 53 : Le tireur est connu pour des faits de droit commun, indique Christophe Castaner depuis le ministère de l’Intérieur.

“Les opérations sont en cours”, précise-t-il.

21 h 52 : Selon une description faite par un témoin à France 3, le tireur est un “individu âgé en apparence de 25-30 ans, grand, environ 1,80 m, les cheveux noirs, il est vêtu d’un manteau foncé qui lui arrive à mi-cuisses”. 

21 h 50 : La police et la préfecture indiquent que le nouveau bilan fait état de deux morts et onze blessés.

La piste terroriste est évoquée.

21 h 49 : Un journaliste de 20 Minutes à Strasbourg indique que les policiers ont trouvé des douilles dans sa rue et sont en train d’interroger des habitants.

21 h 48 : Une opération de police est en cours à Neudorf dans le secteur de la rue d’Epinal, selon les Dernières Nouvelles d’Alsace.

21 h 47 :  La situation est en cours d’évaluation par le parquet antiterroriste en lien avec le parquet de Strasbourg, indique le parquet de Paris.

Si la piste terroriste est évoquée à ce stade, la section antiterroriste du parquet de Paris , compétente en matière d’affaires de terrorisme ne s’est pas saisie des faits commis dans le secteur du marché de Noël dont les motivations restent floues.

21 h 45 : “Le Président de la République a été informé en temps réel des événements survenus à Strasbourg”, indique l’Élysée.

21 h 44 : Une vidéo que nous avons décidé de ne pas montrer et qui circule sur les réseaux sociaux montre une personne étendue à terre dans une flaque de sang rue des Grandes Arcades.

21 h 43 : Une cellule d’information a été ouverte au 0 811 000 667.

21 h 42 : Des témoins ont indiqué avoir entendu plusieurs coups de feu aux alentours de 20 heures. La foule qui se pressait dans les rues les a quittées précipitamment.

“On a entendu plusieurs coups de feu, trois peut-être, et on a vu plusieurs personnes courir. L’une d’elle est tombée, je ne sais pas si c’est parce qu’elle a trébuché ou parce qu’elle a été touché. Les gens du bar ont crié “ferme, ferme” et le bar a été fermé”, a raconté un témoin confiné dans son appartement.

21 h 40 : L’auteur des faits a été identifié et est activement recherché, indique la préfecture.

21 h 40 : La “Grande Ile”, le centre historique de Strasbourg, a été entièrement bouclé par les forces des l’ordre qui ont invité les passants à se mettre à l’abri, a constaté un journaliste de l’AFP.

21 h 39 : La préfecture confirme un nouveau bilan d’un mort et dix blessés.

21 h 38 : Le réseau social Facebook a activé son Safety Check à Strasbourg.

21 h 37 : Le bilan provisoire fait état de 11 victimes, dont 1 personne décédée et 10 blessés évacués vers le centre hospitalier de Strasbourg, selon les Dernières Nouvelles d’Alsace.

21 h 35 : Les abords de la sortie d’autoroute Étoile sont en train d’être bouclés par les forces de l’ordre, selon une journaliste de 20 Minutes.

21 h 33 : D’après les images de vidéosurveillance, l’auteur des tirs est un homme seul.

21 h 32 : Emmanuel Macron envoie le ministre de l’Intérieur sur place.

21 h 29 : Le dispositif de sécurité déployé cette année sur le marché de Noël de Strasbourg n’a pas été allégé par rapport à l’année passée : le centre-ville de Strasbourg, la Grande-Ile, est placé sous une “bulle de protection”, les accès aux entrées de la Grande-Ile et aux ponts sont barrés avec fouille des sacs, et la circulation est interdite pour les véhicules à moteur.

Ce dispositif a été mis en place juste après les attentats du 13-Novembre 2015. À l’époque, la question du maintien du marché de Noël avait été posée.

Le marché de Noël est visité chaque année par près de 2 millions de personnes, durant quatre semaines.

21 h 27 : Selon la mairie de Strasbourg, il s’agirait d’un attentat.

21 h 26 : Selon un journaliste de 20 Minutes, deux personnes ont été blessées près d’un bar.

21 h 24 : Selon une source proche du ministère de l’Intérieur, le bilan fait état maintenant d’un mort et 11 blessés.

21 h 23 : L’antenne du Raid de Strasbourg est à la recherche du ou des tireurs, indique france info.

Une opération de police est en cours à Neudorf dans le secteur de la rue d’Epinal.

Nouvelles images des rues de Strasbourg où les secours sont déployés.

Photo PQR Jean-Marc LOOS/ L’Alsace

21 h 18 : De son côté, Christophe Castaner suit la situation depuis le centre de veille du ministère.

21 h 17 : Selon france info, Emmanuel Macron vient d’écourter la réception organisée à l’Élysée avec les parlementaires pour suivre la situation à Strasbourg.

21 h 16 : Le réseau de transports en commun de l’agglomération de Strasbourg est interrompu.

21 h 14 : Les personnes du secteur Neudorf et parc de l’Étoile, deux quartiers proches du centre, doivent rester confinées, demande la préfecture.

21 h 11 : Sur Twitter, le journaliste Nicolas Henin rappelle que le marché de Noël de Strasbourg a été l’une des toutes premières cibles européennes d’al-Qaïda, en 2000.

21 h 12 : Le maire de Strasbourg Roland Ries exprime sur Twitter ses “pensées” aux victimes, et conseille aux habitants de rester chez eux.

Des tirs ont été recensés en trois lieux de Strasbourg.

Carte Map4news
Carte Map4news

21 h 07 : Selon france info, qui cite le CHU, le plan blanc a été déclenché dans les hôpitaux de Strasbourg.

21 h  06 : Sur Twitter, la préfecture recommande d’éviter le secteur de l’hôtel de police à Strasbourg.

21 h 04 : Il y a au moins un mort et six blessés, selon la préfecture du Bas-Rhin.

Le tireur est en fuite.

Les gens sont bloqués en périphérie de l'ellipse insulaire. Photo DNA - Cédric Joubert
Les gens sont bloqués en périphérie de l’ellipse insulaire. Photo DNA – Cédric Joubert

La préfecture du Grand-Est invite à ne pas diffuser de fausses rumeurs.

20 h 30 : Selon des informations de nos confrères des Dernières Nouvelles d’Alsace, des coups de feu ont été tirés vers 20 heures ce mardi soir dans le centre-ville de Strasbourg.

Un tireur isolé aurait ouvert le feu rue des Grandes-Arcades.

Selon un premier bilan officiel du ministère de l’Intérieur, il y aurait au moins quatre blessés.

Le centre-ville est en cours de bouclage sur un périmètre d’environ 200 mètres autour de la place Gutenberg.

L’hypothèse d’un attentat est évoquée par une source policière.

Une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montre un homme à terre, rue des Grandes-Arcades. On entend des coups de feu.

Le premier adjoint au maire de Strasbourg Alain Fontanel invite les Strasbourgeois à rester chez eux.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut