Si vous portez un crucifix autour du cou, mieux vaut le cacher dans les espaces publics.

Et gare aux élus qui souhaiteraient exposer des crèches afin de fêter Noël.

Ah, et si vous pouviez éviter l’expression “Joyeux Noël” et lui préférer celle, plus “laïque” de “Joyeuses Fêtes”, cela serait aussi bienvenu.

En revanche, certaines religions, plus laïques que d’autres, sont quant à elles acceptées devant les édifices publics, et pas n’importe lesquels, le château de Versailles et l’Arc de Triomphe.

Hanoucca au château de Versailles : http://www.chlouhim.com/premier-fois-a-versailles-allumage-devant-le-chateau/

Et devant l’Arc de Triomphe : https://www.lemondejuif.info/2018/12/un-puissant-message-apres-le-chaos-les-lumieres-de-hanoucca-vont-eclairer-dimanche-soir-larc-de-triomphe/

Imagine-t-on un Christ géant devant la Tour Eiffel à l’occasion du 25 décembre ou une Sainte Vierge monumentale se dressant en plein Paris pour le 15 août ?
Non.
Et c’est bien le problème.
La République judéophile et anti-catholique ne le permettrait pas.

Au passage, notons que le grand rabbin de France Haïm Korsia a appelé à réciter la prière juive pour la République avec une “intensité particulière” à l’occasion de l’acte IV des manifestations des GJ :

https://fr.timesofisrael.com/gilets-jaunes-korsia-appelle-les-juifs-a-reciter-la-priere-pour-la-republique/

Il y a symbiose entre République et judaïsme, c’est un paramètre indispensable à intégrer.
Les deux (auxquels on peut évidemment ajouter la Franc-Maçonnerie et toutes les sociétés secrètes)
sont unis dans une même haine vibrante, incandescente, du catholicisme.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *