France

URL courte

L’augmentation du Smic de 100 euros, ainsi que la série d’autres mesures annoncée lundi soir par Emmanuel Macron pour apaiser la colère sociale après un mois de manifestations des Gilets jaunes, pourraient coûter à l’État entre 8 et 10 milliards» d’euros, selon Olivier Dussopt.

Les mesures dévoilées lundi soir par le chef de l’État dans son adresse à la Nation télévisée coûteront au budget «entre 8 et 10 milliards» d’euros, a évalué Olivier Dussopt, le secrétaire d’État auprès du ministre des Comptes publics.

«Nous sommes en train de le préciser, de voir aussi comment nous allons le financer», a détaillé M.Dussopt sur BFM TV, intervenant peu après Emmanuel Macron.

De nombreuses inconnues demeurent quant à la mise en application des mesures sociales énumérées par le Président: augmentation de 100 euros des salaires au niveau du Smic, exemption de la hausse de la CSG pour les retraités gagnant moins de 2.000 euros par mois ou heures supplémentaires payées «sans impôts ni charges». Et l’une de ces questions concerne les sources du financement.

«C’est le rôle du Président de la République de fixer un cap et c’est le rôle du gouvernement de le mettre en œuvre», a martelé Olivier Dussopt sans donner plus de détails.
De son côté, Emmanuel Macron recevra mardi après-midi des représentants du secteur bancaire puis, le lendemain après-midi, des grandes entreprises, pour leur demander de «participer à l’effort collectif» sans doute au travers de mesures fiscales.

Juste après le discours, de nombreux protestataires ont annoncé leur détermination à poursuivre les blocages, notamment de rond-points, et ont appelé à un acte 5 de la mobilisation, samedi dans toute la France.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *