Des groupes juifs radicaux ont appelé mardi à l’assassinat du président palestinien Mahmoud Abbas.

Des affiches placées par les groupes à l’entrée de la colonie israélienne d’Yitzhar, près de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, montraient des portraits d’Abbas, le qualifiant de “parrain des terroristes” – et réclamant son assassinat.

Abbas est le président de l’Autorité palestinienne (AP) basée à Ramallah.

Les pourparlers de paix parrainés par les États-Unis entre l’Autorité palestinienne et Israël sont à l’arrêt depuis 2014 à cause du refus d’Israël de mettre fin à la construction de colonies en Cisjordanie occupée.

Lundi, les forces israéliennes ont effectué plusieurs descentes à Ramallah et dans les locaux de l’agence de presse officielle palestinienne Wafa, sous prétexte de rechercher les auteurs présumés d’une fusillade causant la blessure de sept colons, dimanche.

Des habitants de la localité palestinienne de Betien, à l’est de Ramallah, ont rapporté des colons israéliens du groupe extrémiste “Prix à payer” ont fait irruption dans leur ville et y vandalisé plusieurs véhicules.

A leur passage, les colons assaillants ont également inscrit des slogans racistes anti-arabes sur les voitures et les murs des maisons de la région et jeté des pierres sur des véhicules qui passaient près du poste de contrôle de Bet Eil, ont ajouté des témoins palestiniens.

Erekat condamne les appels de colons israéliens à l’assassinat du président palestinien

Saeb Erekat, secrétaire du Comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), a condamné mardi les appels lancés par des colons israéliens pour l’assassinat du président palestinien Mahmoud Abbas.

Le gouvernement israélien “assume l’entière responsabilité de la vie d’Abbas”, a souligné Erekat dans un communiqué dont une copie est parvenue à Anadolu.

“Les appels à l’assassinat du président constituent une déclaration publique d’assassinat du processus de paix poursuivi par le président et les dirigeants palestiniens et une élimination du principe de la solution à deux États. Ce sont des appels qui ouvrent la voie aux confrontations et aux actes de violence dont sont responsables le gouvernement de l’Occupation et l’Administration Trump. Les deux ont encouragé Israël à intensifier ses pratiques et son nettoyage ethnique “, a expliqué Erekat.

Pour lui, les dirigeants et le peuple palestinien prennent “la menace au sérieux”, et demandent à la communauté internationale et à tous les pays du monde “de condamner les appels incendiaires contre le président Abbas”.

Des Israéliens de la colonie d’Yitzhar, érigée sur des terres de la province de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, ont accroché des portraits du dirigeant palestinien à l’entrée de la colonie et y ont écrit en hébreu: “Tuez ceux qui parrainent le terrorisme “, a indiqué à Anadolu, Ghassan Daghlas, le responsable palestinien du dossier de la colonisation en Cisjordanie occupée.

https://www.aa.com.tr/fr/monde/des-colons-isra%C3%A9liens-radicaux-appellent-au-meurtre-du-pr%C3%A9sident-palestinien/1335552
https://www.aa.com.tr/fr/monde/erekat-condamne-les-appels-de-colons-isra%C3%A9liens-%C3%A0-lassassinat-du-pr%C3%A9sident-palestinien-/1335555



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *