France

URL courte

Des tirs de gaz lacrymogènes aux abords des Champs-Élysées et des vitrines brisées ont été recensés à Paris mais aussi des heurts et dégradations à Bordeaux, Toulouse, Marseille et encore à Nantes suivis toujours de blocages sur les routes.

La quatrième journée de mobilisation a donné lieu samedi à au moins 1.723 interpellations dans toute la France, selon le ministère de l’Intérieur.

Des tirs de gaz lacrymogènes aux abords des Champs-Élysées et des vitrines brisées ont été recensés à Paris mais aussi des heurts et dégradations à Bordeaux, Toulouse, Marseille et encore à Nantes suivis toujours de blocages sur les routes. 

Détails à suivre





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *