Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

d’ici 2050, la France nécessitera au minimum 5,5 millions de migrants selon l’ONU



La presse préfère nous parler de fantasme, de théorie d’extrême droite voir de complotisme. Pourtant, tout est écrit noir sur blanc dans les rapports de l’ONU que personne ne lit. Ils sont pourtant accessibles à tous. Dans un document analytique, la Division de la Population de l’ONU indique sans sourciller que l’Union Européenne nécessitera au minimum 79,375 millions de migrants d’ici 2050 pour maintenir le même nombre de personnes actives.

 Le chiffre passe carrément à 673, 999 millions de migrants pour garder la même proportion de personnes actives et de retraités. L’ONU parle de le «rapport de soutien potentiel», qui correspond au nombre de personnes en âge de travailler par personne âgée. Il est évident que le nombre de retraités va progressivement augmenter et si le nombre d’actifs ne suit pas, qui va payer leurs retraites? Les migrants. C’est l’idée en tout cas. Dans les faits, je ne suis pas sûr que cela coule de source.

Cette simulation s’entend de 1995 à 2050. Même chose avec la France qui nécessiterait 5, 459 millions de migrants pour garder le même nombre de personnes actives mais carrément 89,584 millions pour assurer un réel équilibre entre les actifs et le nombre croissant de retraités. Sans être économiste, on comprend vite que la première solution n’est pas suffisante et la seconde trop extrême. L’ONU le reconnait elle-même et évoque donc une solution mixte: injecter une immigration massive en Europe mais aussi augmenter l’âge de la retraite jusqu’à…75 ans. Oui vous ne rêvez pas. Nous en sommes là. 

Je vous invite à lire attentivement ce document.


Publié par Fawkes News



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut