Aller à…
RSS Feed

1 octobre 2020

ça tangue au plus au sommet de l’Etat – 24heuresactu.com



Rédigé par notre équipe le 29 novembre 2018.

La mobilisation des gilets jaunes se poursuit après le discours de Jupiter ! Celui qui pensait arrêter un mouvement de libération en une heure de discours creux s’est mis le doigt dans l’œil. Un échec de plus dans une séquence qui n’en finit plus. Le président est paumé et commence à enrager contre un Premier ministre qui ne le défend pas assez à son goût. La Macronie est en crise et la fuite au G20 en Argentine du président ne changera rien au problème.

La vague des gilets jaunes ne va pas laisser indemne l’exécutif et sa majorité parlementaire. La mobilisation ne faiblit pas depuis quinze jours malgré les annonces désespérées du ministre de l’Intérieur. Tous les départements de France se reconnaissent dans le mouvement et les Français sont si déterminés qu’ils bravent le froid chaque jour. Seules des réponses raisonnables de la part du Gouvernement les ramènera chez eux. Des réponses concrètes et non pas des discours hallucinants dans lesquels le chef de l’Etat prétend se mettre au niveau du Français moyen et critique l’insuffisance de la prime à la reconversion qu’il a lui même mis en place et qu’il entend garder…

A la recherche d’un responsable de la crise

Les malices verbeuses d’Emmanuel Macron ont fait chou blanc et les rassemblements quotidiens de gilets jaunes se comptent par centaines. La prochaine manifestation le samedi 1er décembre est dans tous les esprits et personne ne sait encore quels seront ses contours. La Macronie espère encore et toujours faire passer le mouvement pour une « peste brune » afin de rendre illégale une colère justifiée par des années de matraquage fiscal au bénéfice des élites et de leurs politiques pro-bruxelloises et immigrationnistes. Un va-tout dont ne veulent même plus certains macronistes de plus en plus critiques (dans les alcôves). Les parlementaires en ont déjà assez de se prendre des réflexions désobligeantes, car elles sont un rappel au réel.

Après la phase « arrêtez de venir crier votre détresse devant les permanences et les domiciles d’une poignée de députés en Marche », les parlementaires commencent à se frustrer face à un exécutif qui ne lâche rien et surtout pas les millions d’euros supplémentaires piqués dans la poche des Français. La taxe flottante est un cache-misère inefficace dont le fonctionnement échappe même au Premier ministre… Interviewé hier pour faire le SAV du discours présidentiel, Edouard Philippe a eu un éclair de franchise en affirmant « ne pas pouvoir expliquer comment le mécanisme » marcherait.

C’est à croire qu’il y a de la friture entre le Premier ministre et le président de la République. Le premier veut remplir les caisses de l’Etat coûte que coûte tandis que le second veut se faire passer pour le « Champion de la Terre » qui ne recule pas devant les réformes impopulaires. Deux positions qui devraient être conciliables, mais Macron reproche à Philippe de ne pas assez s’exposer. Même s’il prétend le détester et le dépasser, Macron vit dans l’ancien monde. Un univers dans lequel le Premier ministre doit jouer le rôle de paratonnerre pour sauver un président déjà KO dans les sondages.

Edouard Philippe fait pourtant le job. Du 20 heures de France 2 à la matinale de Bourdin, le Premier ministre tente d’éteindre l’incendie. Il n’y arrive pas parce qu’il n’est pas à l’aise avec le sujet de la transition écologique et qu’il se fout éperdument de ce que pensent les Français. Comme quoi, on peut avoir été maire et être complètement déconnecté de la réalité et du peuple. Une déconnexion qui est partagée avec un président qui pensait faire la loi sans la moindre protestation des Français. C’est raté ! Il faudra plus d’un G20 à Buenos Aires pour regonfler la baudruche Macron. Il risque de ne pas y être à l’aise non plus avec la présence de son ancien papa Donald Trump, du trop populiste et populaire Guiseppe Conte et du méchant russe Vladimir Poutine. Heureusement que ses amis Merkel et le roi d’Arabie Saoudite seront de la partie !





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut