À la suite de l’union de la Crimée à la Russie, celle-ci contrôle une portion beaucoup plus grande de la mer Noire, qui comprend toute la côte de la péninsule de Crimée. La partie orientale de la Crimée, y compris le détroit de Kertch, est sous juridiction russe. À l’est du détroit de Kertch se trouve la région russe de Krasnodar, qui se prolonge au sud-est vers les villes portuaires de Novorossiysk et de Sotchi.

Novorossiysk est également stratégique. C’est le plus grand port commercial de la Russie en mer Noire et un carrefour des principaux oléoducs et gazoducs entre la mer Noire et la mer Caspienne.

Dans l’histoire, le détroit de Kertch a joué un rôle stratégique, car il s’agit d’un point de passage entre la mer Noire et les principales voies maritimes de la Russie, y compris le Don et la Volga.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, la péninsule de Kertch occupée par l’Allemagne nazie (puis reprise par l’Armée rouge) constituait un important point de transit terrestre et maritime. Dans les mois les plus froids de l’hiver, il se transformait en pont de glace reliant la Crimée à la région de Krasnodar.

Le détroit de Kertch fait environ 5 km de long et 4,5 km de large en son point le plus étroit entre la pointe de la Crimée orientale et la péninsule de Taman. La ville de Kertch est un important port commercial relié aux chemins de fer, aux traversiers et aux voies fluviales.

[image de droite : détroit de Kertch; photo prise du côté de la Crimée (avant la construction du pont) montrant une vue aérienne du détroit à sa partie la plus étroite]

La mer d’Azov : nouveau carrefour géopolitique

Il est important de noter que l’intégration de la Crimée à la Fédération de Russie signifie que Moscou contrôle maintenant totalement le détroit de Kertch, qui relie la mer Noire à la mer d’Azov. Les autorités ukrainiennes ont perdu le contrôle du port de Kertch en Ukraine occidentale. L’accord bilatéral entre la Russie et l’Ukraine régissant la voie maritime passant par le détroit de Kertch a été mis au rebut.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *