Aller à…
RSS Feed

11 décembre 2018

En finir définitivement avec les inégalités sociales ! – Les moutons enragés




Comment en finir avec la hausse du coût de la vie ? Comment en finir avec la paupérisation ? Le mouvement des Gilets Jaunes devrait inciter l’Etat à se poser les bonnes questions. Mais le Jupitérien en poste le souhaite-t-il ?

D’un point de vue économique, que s’est-il passé ? Depuis le passage à l’euro, nous nous sommes fait berner. L’inflation et la spéculation sont devenues galopantes. 1,20 € une baguette de pain. 1,50 € un café. 3,50 € un kilo de pommes. 40 000 € minimum pour une ruine à retaper.

À l’époque pas si lointaine du franc, pour 1 million de cette monnaie, vous pouviez acheter un château. Aujourd’hui, pour la même somme, soit 145 000 €, vous achetez une petite maison. Cherchez l’erreur.

Pour pallier à cette inflation galopante, les états européens sont devenus de plus en plus boulimiques. Comment rentrer encore et encore plus d’argent dans les caisses de l’état. En France, nous avons presque 300 impôts directs et indirects. Vertigineux. Nous sommes le deuxième pays le plus taxé au monde derrière le Danemark.

Digne de figurer dans le Guinness, mais je ne pense pas qu’il faille se réjouir que la France soit la vice-championne du record des taxes.

Notre Président à tout faux. D’une part, il ne tient pas ses promesses, et d’autre part il continue sa politique d’exploitation de la classe pauvre et moyenne. Pour un banquier, ça manque cruellement de réflexion. Le mouvement des Gilets Jaunes ne va pas s’arrêter et c’est tant mieux. Mais il est temps de suggérer une solution à court et moyen terme.

Une solution, qui n’est pas de mon fait, mais qui me semble pleine de bon sens. Rapide et simple. En deux actes :

1) Suppression de toutes les taxes. Oui, vous avez bien lu. Non, je ne fume pas la moquette.
2) Mise en place d’une taxe sur les débits. 0,02 % sur tous les débits.

Vous achetez une baguette de pain ? Débit sur votre compte de 0,02 %.
Vous retirez du cash à un distributeur ? 0,02 %
Vous achetez une voiture ? 0,02 %
Vous achetez une œuvre d’art ? 0,02 %
Vous effectuez un virement d’un compte sur un autre compte ? 0,02 %
etc.

Facile à comprendre. Vous pouvez consommer autant que vous voulez, mais c’est vous qui contrôlez. La taxe est prélevée sur chaque débit. Indolore.

Plus de problèmes d’argent qui s’en va ailleurs, plus de problèmes de défiscalisation. Plus de problèmes avec les différents taux de TVA. Exit la fraude.

Cet impôt serait juste. Pas de discrimination. Votre salaire est versé par votre employeur par virement? 0,02 % débité sur le compte de votre employeur.

Si vous faites le calcul, cet impôt rapporterait plus que tous les impôts réunis, et ne pénaliserait personne. De plus, il empêcherait la fuite d’argent à l’étranger. Pourquoi mettre votre argent à Singapour, si l’imposition en France se résumerait à 0,02 % sur les débits ? Aucun intérêt.

Terminée la spéculation. Terminée la paupérisation. Une fois cet impôt en place, il ne resterait plus qu’à instaurer un salaire décent pour tout le monde (minimum 2000 € net par personne),juguler l’inflation, s’occuper des plus démunis, et modérer ce système libéral hyper débridé.

Seul bémol, il faudrait recycler tout le personnel de Bercy et des impôts, mais du travail, il n’en manque pas. (Il suffit de traverser la rue… n’est-ce pas M. Macron ?).

Trop simple ? Je ne pense pas. C’est au contraire une solution pleine de bon sens.

Claude Janvier

 



Source link

Premium WordPress Themes Download
Download Best WordPress Themes Free Download
Download Nulled WordPress Themes
Premium WordPress Themes Download
free download udemy paid course

Une réponse “En finir définitivement avec les inégalités sociales ! – Les moutons enragés”

  1. Thierry Theller
    26 novembre 2018 à 16 h 06 min

    “GILETS JAUNES” ET SOUPE AIGRE

    Asselineau : “Gouvernement de l’oligarchie des milliardaires, pour les milliardaires, par les milliardaires”.

    A quoi on peut ajouter cette paraphrase : Gouvernement de l’oligarchie des Corrompus, pour les Corrompus, par les Corrompus.

    Question : le peuple français a-t-il encore le droit de vivre dans le cadre souverain de ses compétences économiques ?

    D’autant qu’avec une UE au cache-sexe démocratique et ses boutiquiers étatiques aux ordres de Bruxelles, c’est Noël tous les jours : tickets de rationnement en prime.

    Les “Gilets jaunes” ? Aujourd’hui, ils n’ont plus la force d’aller se “régaler” tous les jours à la cantine de la médiocrité, ni de marcher dans les clous de la soumission. Encore moins d’aller gagner leur vie pour mieux la perdre dans des restrictions économiques sans fin.

    C’est pourquoi, la “soupe” aigre que Macron a réservé jusqu’ici aux “Gilets jaunes”, aux sans dents et aux soi-disant neuneus, il est probable que demain, c’est lui et sa clique qui risque fort de la déguster !

    Personne ne s’en plaindra !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up