Vingt-cinq Palestiniens ont été blessés, lundi soir, à la suite d’une agression de l’armée israélienne sur la Marche du Grand retour près de la frontière sécuritaire séparant le nord de la Bande de Gaza d’Israël.

Le porte-parole du ministère palestinien de la Santé, Ashraf al-Qudra, a indiqué, dans un bref communiqué dont Anadolu a eu copie, que “25 Palestiniens blessés ont été admis aux hôpitaux de la Bande de Gaza après avoir été attaqués par balles réelles tirées par l’armée israélienne lors de la Marche du Grand retour près de la frontière nord de Gaza”.

Al-Qudra n’a pas mentionné de détails sur la gravité de blessures ou l’état de santé des blessés.

Des centaines de Palestiniens ont afflué, lundi après midi; vers les frontières maritimes dans le nord de Gaza, pour participer aux manifestations navales organisées dans le cadre de la Marche du Grand retour et pour briser le siège.

La “Haute autorité nationale pour la Marche du Grand du retour” (composée des factions palestiniennes à Gaza) a lancé la “16ème manifestation maritime” sous le slogan “Grâce à notre mouvement nous faisons face à la honte de la normalisation”.

Elle a souligné, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, la poursuite de la marche du retour avec ses “outils pacifiques” pour atteindre ses objectifs de levée du siège israélien sur la Bande de Gaza et le retour des réfugiés palestiniens.

Dans le même contexte, des dizaines de navires sont partis du port de la ville de Gaza vers les côtes du nord afin de participer à la manifestation.

Cette manifestation coïncide avec les efforts déployés par l’Egypte, le Qatar et les Etats-Unis pour stabiliser la trêve entre les factions armées palestiniennes de la Bande de Gaza et Israël.

Samedi dernier, une délégation sécuritaire égyptienne a quitté la Bande de Gaza après une visite de deux jours pour discuter des efforts déployés pour la trêve avec Israël et la réconciliation palestinienne.

La délégation égyptienne organise depuis plus d’un mois des allers-retours entre la Bande de Gaza, la Cisjordanie et Israël, au cours desquels elle a rencontré des responsables du Hamas et du Fatah ainsi que le gouvernement israélien dans le cadre de l’achèvement des pourparlers menés au Caire sur le dossier de réconciliation palestinienne et la trêve à Gaza.

Mladenov: Nous sommes inquiets de l’usage des munitions réelles contre les Palestiniens

Le coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nikolai Mladenov, a déclaré, lundi, qu’Israël devait reconnaître que Gaza “était sur le point d’exploser et que le siège qui lui était imposé devait être levé pour améliorer la situation des Palestiniens dans la Bande de Gaza”.

“Nous sommes inquiets de l’usage des munitions réelles et de la force excessive contre les Palestiniens à Gaza”, a-t-il ajouté.

C’est ce qui ressort d’une allocution prononcée par Mladenov lors de la session ordinaire du Conseil sur la Cause palestinienne qui se tient actuellement au siège permanent de l’ONU à New York.

Le responsable onusien a indiqué que “les derniers jours ont été témoins des dangers de déclenchement d’u conflit armé à Gaza, aggravant les souffrances des Palestiniens dans la Bande de Gaza”.

“Nous devons oeuvrer à assurer le calme dans la Bande de Gaza, les Palestiniens ne peuvent pas être tenus en otages de la situation actuelle”, a-t-il martelé.

“Le succès des efforts internationaux dans la réparation de la situation repose notamment sur la volonté des parties concernées, et j’appelle Hamas à arrêter les actions provocantes, comme j’appelle Israël à faciliter le mouvement des marchandises et des personnes depuis et vers la Bande de Gaza”, a-t-il poursuivi.

Depuis la fin du mois de mars dernier, des Palestiniens organisent des marches à la frontière avec la Bande de Gaza pour revendiquer la levée du blocus.

L’armée israélienne réprime les manifestations dans le sang, faisant plus de 190 martyrs et des milliers de blessés dans les rangs des Palestiniens.

Dans le même contexte, Mladenov a souligné “l’illégitimité, en vertu du droit international, de la colonisation israélienne sur les territoires palestiniens occupés, en vertu du droit international”.

https://www.aa.com.tr/fr/politique/gaza-25-palestiniens-bless%c3%a9s-par-larm%c3%a9e-isra%c3%a9lienne-dans-le-nord/1315827
https://www.aa.com.tr/fr/politique/mladenov-nous-sommes-inquiets-de-l-usage-des-munitions-r%c3%a9elles-contre-les-palestiniens/1315847



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *