Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2020

Info anodine pour les écrivains naïfs qui se croient libres d’écrire. — Maxime VIVAS



Editis ? Lisons Livres Hebdo https://www.livreshebdo.fr/article/vivendi-acquiert-100-deditis

« Le groupe est implanté en éducation, référence, littérature générale, jeunesse, illustré à travers plusieurs filiales : Place des éditeurs (Plon, Perrin, Presses de la Renaissance, Acropole, Belfond, Hemma, Hors collection, Langue au chat, Omnibus, Pré-aux-Clercs, Presses de la Cité, la licence Lonely Planet…), Robert Laffont (Julliard, Nil), XO/Oh ! éditions, Sonatine, Cherche-Midi, La découverte, Univers Poche (Pocket, PKJ, 10/18, Fleuve, Kurokawa, Langues pour tous, 12-21), Edi 8 (Plon-Perrin, Presses de la Renaissance, First, Gründ, 404, Les Escales, Le Dragon d’or, Solar, Tana, Slalom), Editis Education (Nathan, Bordas, Le Robert, Retz, Clé International, Syros, Dæsign), ainsi qu’Interforum (l’un des leaders de la distribution). Sous son impulsion, le groupe s’est renforcé récemment dans le numérique (édition, imprimerie…) et l’éducatifavec l’ESLSCA Paris Business School et l’EDC Paris Business School ».

Autrement dit, mes soeurs et frères de plumes, quand vous envoyez votre manuscrit à un de ces éditeurs, tâchez d’en avoir bien expurgé tout ce qui pourrait chiffonner Bolloré ou qui que ce soit du Medef ou de l’Elysée. Coulez-vous dans le moule, endossez les habits de la pensée unique. Sinon, attendez-vous à recevoir du « Service des manuscrits » une réponse bateau : « Malgré ses qualités indéniables, il ne nous est pas possible de publier votre manuscrit qui ne s’inscrit pas dans notre ligne éditoriale… ».

Ecoutons le persiflage du philosophe Alain dans son ouvrage « Propos sur le pouvoir » : « Quand je vois un jeune auteur arriver de province avec de l’esprit, de la vanité et une plume facile, je ne sais pas au juste quelle opinion il prendra, mais je sais celle qu’il ne prendra pas.  »

Bon, des exceptions existent. J’en sais quelques-unes.

Maxime VIVAS

Ecrivain.

Note (1). Voir : https://www.legrandsoir.info/quand-l-elysee-censure-en-sous-ma-r-in.html





Source link

Mots clés: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut