Invité sur BFM pour parler de la grogne des Gilets jaunes et de la hausse des taxes du carburant, Hervé Berville, député LaREM des Côtes-d’Armor et porte-parole du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale a encore montré son incompétence. Affirmant qu’il en a marre des mensonges de l’opposition, il indique dans la foulée que les français peuvent s’acheter des voitures électriques…à 10 000€ voir moins.







(le passage est à partir de 06:50 à 08:30)


Voyons voir ça:




Nissan e-nv200 Evalia: 41 900€


BMW i3: 38 400€


Volkswagen e-Golf: 39 560€


Hyundai Kona Electric: 38 400€


Kia Soul EV: 38 400€


Hyundai Ioniq Electric: 36 200€


Peugeot Partner Tepee Electric: 30 800€

Citroën E-Berlingo : 30 100€

Nissan Leaf: 29 300€

Volkswagen E-Up: 27 860€

Citroën C-Zero: 26 900€


Peugeot iOn: 26 900€


Citroën E-Mehari: 25 500€

Hyundai Ionic: 24 700€

Smart ForFour Electric Drive: 23 850€


Renault Zoé: 23 700€

Mitsubishi i-MIEV: 23 350€



Mitsubishi i-MiEV Electriq: 23 350€

Smart Fortwo Electric Drive: 22 950€

Alors, elles sont ou ces fameuses voitures électriques à 10 000€ ? Dans ses rêves probablement.


L’année dernière, le député Berville feignait de savoir ce qu’était la prime de Noël tout en demandant à Bourdin, le regard hagard, qui la payait.







Au passage, le fameux chèque énergie que met régulièrement en avant le gouvernement ne bénéficie qu’aux foyers les plus modestes. Il faut avoir un revenu fiscal de référence de moins de 7700€ par an pour une personne seule et 11 550€ pour un couple. Ce n’est certainement pas une mesure qui peut compenser la hausse du prix du carburant au quotidien pour le français moyen qui n’en bénéficiera jamais.

Publié par Fawkes News









Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *