Comment un rassemblement aisément accessible et comportant des milliers de personnes -dont 70 chefs d’État- n’a-t-il pas fait l’objet de la MOINDRE tentative d’action terroriste ?

{http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/11/11/01016-20181111ARTFIG00146-paris-capitale-du-monde-le-temps-d-un-week-end.php​}

***Précision en guise d’anticipation à l’attention des apprentis censeurs de Panamza : il ne s’agit évidemment pas là d’une “apologie du terrorisme” mais d’un questionnement légitime dans un État de droit***

Rappels :

* depuis les attentats de janvier 2015 imputés à des hommes (dont certains cagoulés) prétendument liés à Al-Qaïda et Daech, la France est censée affronter une “forte menace terroriste” (ce qui ne l’a pas empêché d’organiser aussitôt la dangereuse marche “Charlie” du 11 janvier 2015).

* au moins 271 djihadistes français seraient rentrés sur le territoire national et plus de 18 500 personnes seraient inscrites dans le “fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste” {http://www.lepoint.fr/societe/gerard-collomb-271-djihadistes-francais-sont-rentres-en-france-06-08-2017-2148343_23.php}.

Tandis que les médias français valident sans sourciller (depuis 2012 et l’affaire Merah jusqu’au récent attentat-express du Super U de Trèbes) la version officielle (délivrée par tous les gouvernements successifs -via un Parquet de Paris sous contrôle sioniste) selon laquelle le terroriste-islamiste-type peut être un tireur, un poignardeur, un poseur de bombe, un “camionneur fou” ou un kamikaze enserré dans une ceinture d’explosifs, AUCUN journaliste de la presse traditionnelle n’a publiquement signalé cette anomalie : hier et aujourd’hui, pas le moindre incident à caractère terroriste – y compris “artisanal”- durant les commémorations du 11-Novembre.

Question élémentaire en conséquence : qui contrôle véritablement Daech ?

Souvenez-vous du 13 novembre 2015 : rarissimes furent les commentateurs à s’étonner explicitement de l’attitude curieuse et irrationelle de la majeure partie des terroristes – quatre sur sept s’explosant aux abords du Stade de France en étant isolé ou dans un bar peu bondé et quelconque (le Comptoir Voltaire){https://www.huffingtonpost.fr/2015/11/15/kamikazes-stade-de-france-mystere-comportement_n_8568314.html}.
.
Daech et ses assassins sont une réalité : tangible, logistique et sanglante.

Reste à savoir qui décide -en amont- de ses opérations de terreur commises sur le sol français.

Et dans quels buts -littéralement…occultes.

Démystifier la propagande de la “guerre contre le terrorisme”, exposer ses artisans et démasquer ses idiots utiles (les “anticomplotistes” de tous bords) est un impératif -politique, civique et journalistique.

Pour en savoir plus sur les opérations “Charlie/HyperCacher” & “13-Novembre”: http://www.panamza.com/cabale-vendredi13://www.panamza.com/cabale-vendredi13″>http://www.panamza.com/charlies

SOUTENEZ L’INFO-PANAMZA !



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *