Aller à…
RSS Feed

30 novembre 2020

Pour LREM, il n’y a pas de « lobby LGBT » – 24heuresactu.com



Peut-on encore décrire la réalité en France sans se faire insulter et menacer ? La réponse est évidemment négative et vient de sauter aux yeux de ceux qui croient encore au monde virtuel que la majorité actuelle essaie de placer devant nos yeux. Une députée LREM s’en rend aujourd’hui compte à ses dépens pour avoir évoqué un « puissant lobby LGBT » à l’Assemblée nationale. Les cadres du parti lui tombent dessus et pour éviter une mise à mort politique, la députée a présenté ses excuses…

Aujourd’hui, le pouvoir est entre les mains des minorités. Une situation insensée dans une démocratie où c’est justement la majorité qui décide du sort de tous sans forcément ostraciser les minorités, n’en déplaise aux gôchos de service. En France, ce sont donc les minorités qui font la loi – au sens propre comme au sens figuré. Les lobbies économiques sont partout et soufflent leurs directives à des députés et un Gouvernement qui se prêtent docilement à l’exercice de la dictée. Les lobbies ne sont pas que financiers. Ils font aussi la pluie et le beau temps sur les questions sociétales. Cela se sait, cela se voit (comment ne pas faire autrement ?), mais il ne faut surtout pas en parler.

Des lobbies ? Les députés n’en connaissent pas…

Agnès Thill sort du rang et chez LREM on n’aime vraiment pas ça ! Au lieu de voter les lois les unes après les autres comme un bon petit soldat du pouvoir, la députée tweete et répond à des invitations qui lui sont lancées. Invitée sur Twitter à un « café citoyen » pour discuter de la PMA, la députée de l’Oise répond : « Est ce « s’informer » s’il n’y a qu’une version donnée? Nos juristes et experts auditionnés étaient partagés 50/50 sur le sujet, par exemple l’argument égalité en droit ne tient plus. L’objectivité est de mise, ou bien c’est de la propagande ». Une réponse pleine de bon sens qui va déclencher la fureur au plus au niveau de l’Etat.

Invitée à « débattre » par sa collègue Elise Fajgeles, Agnès Thill répond : « En circo! C’est tellement faux de faire croire qu’il n’y a qu’une vision : 1) il y a un puissant lobby lgbt à l’AN et l’AN n’est pas la France. Ici, les avis sont tout autre. 2) nos experts auditionnés étaient 50/50, comme la société, c’est malhonnête de faire croire le contraire ». Quoi ? Il y aurait un puissant lobby LGBT à l’Assemblée nationale ? Les cadres d’En Marche ont vite rejoint leur poste de combat et ont tiré sans sommation sur leur propre députée.

Ainsi, Benjamin Griveaux, le médiocre qui fait toujours plus parler de lui, condamne un « terme de ‘lobby LGBT’ absolument inacceptable” qui “n’a pas sa place dans le débat public. Pas d’ambiguïté de mon côté ». Quelle force de conviction ! Ça change es sorties tiédasses sur le maréchal Pétain ! Le patron par intérim d’En Marche « condamne avec la plus grande fermeté » les propos de Thill, une députée, qui s’est vue adresser une « dernière » mise en garde de la part de ses copains d’En Marche.

Bien d’autres réactions aussi pompeuses qu’à côté de la plaque ont fleuri, mais la palme revient une fois de plus à Marlène Schiappa. La diva s’enflamme et pose les limites du débat et de la liberté de pensée et d’expression en France. « Il n’existe aucune « lobby LGBT » juste des gens qui veulent vivre librement et d’autres gens qui les soutiennent, parce que leur identité leur sexualité ou leur amour ne retire rien à personne. Fantasmer sur un lobby gay = premier pas vers l’homophobie ». D’accord, il n’y a aucun lobby de la sorte. Le réel n’existe pas et le décrire vaut une condamnation morale avant une sanction en justice. Pas étonnant qu’Agnès Thill ait présenté ses excuses quelques heures plus tard. La machine à imposer un nouveau modèle est en marche, mais certainement pas grâce aux manœuvres de lobbies. Ouf, les Français sont rassurés. La PMA puis la GPA pour tous vont pouvoir être adoptées en toute transparence sans aucune pression d’associations qui disent le droit et le bien.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut