Aller à…
RSS Feed

26 novembre 2020

«Déséquilibré, relativement vide et inapplicable»… – Les moutons enragés






Cette question migratoire qui divise et pointe surtout sur les devoirs des pays d’accueil, le droit des accueillis, mais pas sur les devoirs de ceux-ci, envers le pays qui les accueille et encore moins sur les devoirs de leurs pays d’origine. Si certains migrants contribuent à l’économie du pays, il ne peut s’agir que de ceux qui sont intégrés et ont un emploi. Pour les milliers d’autres clandestins et sans droit officiel, qu’il faut tout de même assister avec l’argent public, ça passe très mal pour les populations accablées d’impôts et, à qui l’ont demande toujours plus d’efforts. Un reportage d’ARTE d’hier au soir, a mis en évidence les limites de l’accueil. En Allemagne, ceux qui c’étaient porté garants pour des migrants, parfois pour des familles entière avec l’aide du gouvernement de Merkel, se sont vu réclamer, le remboursement de ces aides et ça chiffre sur des milliers d’euros. (pas retrouvé le replay). Merci Françoise G. Partagez ! Volti

******

Source RT France

Entretien du 7/11/2018 avec Jean-Paul Gourévitch, consultant international sur les migrations. Pour RT France, il revient sur le pacte de l’ONU sur les migrations qui est de plus en plus contesté par de nombreux pays dont l’Autriche, les États-Unis ou encore la Croatie.

RT France






Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut