“Le temps est venu de réfléchir sérieusement à la résolution des problèmes qui empêchent le développement de la région et le rapprochement entre Israël et la Palestine”, a déclaré le ministre omanais des Affaires étrangères, Yousef bin Alawi.

Le chef de la diplomatie omanaise s’est ainsi exprimé, samedi, depuis la capitale bahreïnienne, au lendemain de la réception du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu à Mascate par le sultan d’Oman Qabus ibn Said.

Dans un discours prononcé au Dialogue de Manama, sur la sécurité, bin Alawi a déclaré que son pays n’était pas en train de jouer un rôle de médiateur entre Israéliens et Palestiniens.

“Nous soulignons que notre rôle principal dans la paix israélo-palestinienne dépend de ce que l’administration américaine entreprend dans l’Accord du siècle (une proposition américaine pour la paix dont les détails n’ont pas encore été annoncés) “, a-t-il détaillé.

Pour le responsable omanais, “la question palestinienne est la base de tous les problèmes survenus au cours de la dernière moitié du siècle dernier”.

“Si nous empruntons le chemin de la paix en Palestine, tous les pays du monde nous soutiendront, sinon le peuple palestinien continuera de souffrir de la violence”, a-t-il ajouté.

Mascate a annoncé vendredi que Netanyahu avait effectué sa première visite à Oman. Au cours de cette visite, le chef du gouvernement israélien a rencontré le sultan Qabus, afin de discuter de la possibilité de reprendre le processus de paix, ont ajouté les autorités omanaises.

La visite de Netanyahu a eu lieu quelques jours après une visite similaire du président palestinien Mahmoud Abbas au Sultanat dimanche.

Il convient de noter que le processus de paix est au point mort depuis avril 2014 en raison du refus de Tel-Aviv de mettre fin à la colonisation et son refus d’accepter les frontières de juin 1967 comme base d’une solution à deux États.

https://www.aa.com.tr/fr/politique/oman-il-est-temps-de-lever-les-obstacles-au-rapprochement-entre-isra%c3%abl-et-la-palestine/1295704



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *