D’un ciel bas couvrant les privilèges des Puissants,
Le Pouvoir des Corrompus au vent souverain
Vole les deniers de ceux qui n’ont déjà plus rien
Un peuple méprisé au banc des innocents.

La Monarchie Républicaine se répand autour
Comme une vomissure infecte jetée en pâture
Endormant le peuple par l’illusion d’un discours
Qui a cessé de croire à leurs promesses impures.

Sous les gouvernes de partis en quête de Pouvoir,
Les citoyens les plus méritants à quatre sous
N’ont d’autres choix que d’évoluer à genoux.

L’abolition des privilèges n’est qu’illusoire,
Quand on sait ce que valent les mots des Dirigeants
Promettre d’avoir peu contre le pouvoir de l’argent.

Depuis 1789, peut-on vraiment croire que les Hommes naissent, vivent libres et égaux en Droit, pas sûr «



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *