Aller à…
RSS Feed

24 novembre 2020

« Envoyé spécial » filme l’arnaque aux panneaux solaires en caméra cachée… – Les moutons enragés



Tout ce qu’il faut savoir sur cette arnaque. Ne vous faites pas avoir par les jolis discours. Si vous connaissez des personnes fragiles qui pourraient être abusées, avertissez les. Partagez ! Volti

******

Source FranceTvInfo

Pixabay

C’est une spécialité française : en moyenne, chaque foyer est démarché au téléphone quatre fois par semaine. Les deux tiers des appels ont pour but de faire acheter des panneaux solaires ou des pompes à chaleur. Sous l’œil des caméras cachées d’ »Envoyé spécial », un bénévole de l’UFC-Que Choisir se confronte à la technique de vente la plus redoutable du moment.

Voir l’extrait de l’émission ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2

Vous avez forcément reçu de ces appels téléphoniques qui, sous couvert d’un prétendu « plan d’action pour l’indépendance énergétique mis en place par le gouvernement », ont pour but de vous vendre des panneaux solaires ou des pompes à chaleur. Pour la protection des consommateurs, Christian Maury, un ancien policier à la retraite, s’est engagé comme bénévole à l’UCF-Que Choisir du Mans.

Dans cet extrait d’un reportage d’ »Envoyé spécial » à voir le 25 octobre 2018, Christian Maury a accepté de recevoir chez lui un soi-disant technicien EDF. Sa veste bleue pourrait faire illusion, mais l’étude pour l’Etat dont il se dit chargé n’existe pas. C’est en réalité un commercial qui travaille pour une société privée, et qui n’a qu’un objectif : vendre des panneaux solaires.

« Partenaire EDF », « crédit d’impôt » : les mensonges s’enchaînent

Le « technicien » présente sa société comme un « partenaire solution habitat d’EDF ». Premier mensonge : comme le précise son site internet, « EDF ne signe aucune convention de partenariat sur des activités photovoltaïques ». Il met ensuite en avant la possibilité de profiter d’un crédit d’impôt. Or, indique le site du ministère, « il n’est désormais plus possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’installation de panneaux solaires ».

Après les mensonges, l’enfumage à coups de termes techniques. Deux longues heures plus tard, on arrive au cœur du sujet : le « coût du système : 27 900 euros avant déduction fiscale », le tout soi-disant sans sortir un euro de votre poche…

Des crédits qui engagent sur dix ans ou plus

Christian Maury quitte un instant la pièce. Le commercial en profite aussitôt pour déplier devant son épouse le formulaire d’un prêt destiné à financer l’opération. Et commence à le remplir, sans préciser que les taux de ces crédits peuvent atteindre 8%, et qu’ils engagent souvent sur dix ans ou plus. C’est le moment où il faut fournir ses coordonnées bancaires – et où M. Maury va mettre le holà…

Extrait de « Abus de faiblesse », un reportage à voir dans « Envoyé spécial » le 25 octobre 2018.

Source FranceTvInfo (replay)



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut