Aller à…
RSS Feed

18 septembre 2020

Riyad prédit à la Russie le retrait du marché pétrolier, Moscou étale ses cartes




Le ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak a répondu à la prédiction du prince saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud, selon qui la Russie disparaîtra dans les prochaines années du marché pétrolier.

Réagissant aux dires du prince saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud qui avait prédit une prochaine disparition d’une partie des pays exportateurs de pétrole et le retrait du marché pétrolier de la Chine et de la Russie, le ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak a rappelé que la Russie était leader dans l’industrie pétrolière internationale. D’après lui, cela sera le cas aussi dans une perspective à long terme.

«Notre stratégie prévoit le maintien du volume de la production de pétrole au niveau qu’on a aujourd’hui, même avec une légère augmentation.»

Auparavant, Mohammed ben Salmane Al Saoud avait suggéré que «dans 19 ans, la production de la Russie avec ses 10 millions de barils diminuera considérablement ou cessera».

Ses prévisions vont en outre à l’encontre d’autres pronostics concernant la Russie. Ainsi, l’OPEP a évalué en septembre, dans son pronostic annuel World Oil Outlook (WOO) 2040, l’extraction russe à 10,3 millions de barils par jour entre 2017 et 2019, à 10,2 millions barils par jour en 2035 et à 10,1 millions de barils par jour en 2040.





Source link

Mots clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut