Aller à…
RSS Feed

22 septembre 2020

La dernière trompette de Jéricho.



Il est de retour, le Sensal. On le savait en hibernation, pour finir son livre. Maintenant, les deux sont là, enfin. Alarmants, comme tout, on ne saurait dire qui fait le plus peur. Voix suave, marche chancelante et yeux grand ouverts, l’homme est venu demander sa part de la trouille française ambiante.

Pas rassurant pour un sou, il dit aux Français: votre situation est désespérée. Pire que la notre, assène-t-il. Et sa solution est on ne peut plus explicite : une internationale populiste sous commandement de Natanyahou. Comme quoi tous les tocsins viennent d’Israël. Autant dire que les trompettes de Jéricho sonnent enfin à l’unisson.
Et les plateaux de Sion font l’écho de ces cris de guerre mondiale. Malheur à ceux qui, naïfs, succomberont à ces multiples sirènes de rassemblement.
Le moment est donc fatidique. L’Europe est en effet à seulement deux États près de ce projet belliqueux du fascisme kasher.

Après Zemmour et Finkielkraut voici retentir donc une autre trompette entonnant à son tour tous les refrains sionistes. Les seuls autorisés de nos jours. Amplifiés à volonté par le grand capital français, soucieux de cacher l’origine de cet enrichissement sans précédent, en une période où l’appauvrissement généralisé l’est tout autant. « La dégradante obligation d’être de son temps » se chargera du reste. Le pire n’est plus incertain.



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut