Aller à…
RSS Feed

20 septembre 2020

Explosion de l’inflation en Turquie | Brèves



La Turquie, qui traverse depuis plusieurs mois une grave crise monétaire, est également aux prises avec une inflation galopante, jamais vue depuis plus de 15 ans. La hausse des prix a atteint 24,5% en septembre sur un an, soit 6,3% par rapport à août, selon des chiffres officiels publiés ce mercredi. Le président Recep Tayyip Erdogan semble à court de remèdes, alors que le pouvoir d’achat de ses citoyens ne cesse de se dégrader.

Parmi les secteurs les plus affectés par l’inflation, on trouve les transports et l’alimentation, avec des hausses de prix de plus de 36 et 27% sur un an respectivement. Des postes de dépenses souvent incompressibles pour les ménages, notamment les plus défavorisés.

Orhan, un jeune employé turc payé au salaire minimum, oscille entre désespoir et colère contre le gouvernement : « Il y a aussi la hausse du prix de l’électricité, du gaz. L’hiver arrive, si on ne peut pas se chauffer, comment fera-t-on pour vivre ? Tous les prix augmentent, il n’y a que les salaires qui n’augmentent pas ! Il est temps que le gouvernement fasse quelque chose. »

En septembre, c’est l’indice des prix à la consommation qui a bondi de près de 25% par rapport à septembre 2017. La hausse des prix à la production est quant à elle encore plus spectaculaire : +46% sur un an. Autrement dit, les entreprises turques font face à d’énormes difficultés, d’autant que beaucoup d’entre elles sont endettées en devises et que la monnaie turque a chuté de 40% depuis le début de l’année.

Selon l’économiste Ugur Gürses, la Turquie fonce tout droit vers la crise économique : « Il faut appeler un chat un chat. De nombreuses entreprises risquent de faire faillite – d’ailleurs, des informations en ce sens nous parviennent déjà. Avec, pour conséquence, une explosion du chômage à prévoir début 2019. Pour résumer, les Turcs vont être confrontés à la baisse de leurs revenus, à l’inflation et au chômage. »

Un cocktail d’autant plus risqué pour le président turc, Recep Tayyip Erdoğan, que son parti affrontera des élections locales en mars 2019.

http://www.rfi.fr/europe/20181003-explosion-inflation-turquie



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut