Aller à…
RSS Feed

25 janvier 2021

Le premier cas d’infection humaine par le virus de l’hépatite E du rat enregistré




Société

URL courte

Pour la première fois, des médecins de Hong Kong ont trouvé chez un homme une forme du virus de l’hépatite E qui n’avait auparavant été retrouvée que chez les rats.

Des scientifiques de l’Université de Hong Kong ont diagnostiqué pour la première fois le virus de l’hépatite E du rat chez un être humain, écrit le journal South China Morning Post.

Il est rapporté que cette découverte a une grande importance car des cas d’infection humaine par ce virus du rat n’avaient encore jamais été enregistrés.

La présence du virus a été détectée chez un homme de 56 ans qui avait subi auparavant une transplantation du foie. Ses analyses ont montré un fonctionnement anormal de l’organe sans cause évidente.

Des tests ultérieurs ont révélé une réponse immunitaire à l’hépatite E du rat.

Les scientifiques affirment qu’un résident de Hong Kong, près de la maison duquel une grande quantité de rats a été retrouvée, a été infecté par le virus après avoir mangé de la nourriture dans laquelle se trouvaient des excréments de ces rongeurs. Vu que son système immunitaire avait été affaibli suite à une transplantation du foie, le risque d’infection était élevé.

Le malade a reçu un traitement antiviral et pour le moment son état est jugé tout à fait satisfaisant.

Les scientifiques ont souligné qu’il suffisait d’un seul cas d’infection pour accorder une attention accrue au problème des rats, en rappelant la nécessité de ramasser les poubelles en temps voulu.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), chaque année, 3,3 millions de personnes sont infectées par le virus de l’hépatite E. Le plus souvent, le virus est enregistré dans les pays de l’Asie de l’Est et du Sud. La source d’infection la plus courante est l’eau douce. Les premiers symptômes chez un individu comprennent un trouble digestif, une détérioration de son état de santé général, de l’exanthème ou des douleurs articulaires et après un moment, un ictère apparaît. Dans de rares cas, l’hépatite E se présente sous une forme sévère et entraîne une insuffisance hépatique aiguë.





Source link

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut