Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

Moscou répond à la décision de Porochenko de rompre le Traité d’amitié avec la Russie




International

URL courte

Le ministère russe des Affaires étrangères a exprimé ses regrets face à la décision du Président ukrainien Piotr Porochenko de rompre le Traité d’amitié, coopération et partenariat entre l’Ukraine et la Russie. Selon la diplomatie russe, les relations entre Moscou et Kiev seront restaurées par d’autres politiciens ukrainiens plus responsables.

Moscou a réagi au décret sur la résiliation du Traité d’amitié, coopération et partenariat entre l’Ukraine et la Russie signé lundi par le Président ukrainien Piotr Porochenko.

«Les mesures destructrices prises par les autorités ukrainiennes sont profondément regrettables. […] La crise actuelle dans les relations entre nos pays sera inévitablement surmontée. Mais les relations seront évidemment restaurées avec d’autres d’hommes politiques ukrainiens plus responsables», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Piotr Porochenko a validé la décision du Conseil de défense et de sécurité nationale de l’Ukraine (SNBO) sur la résiliation du Traité d’amitié, coopération et partenariat entre l’Ukraine et la Russie, a annoncé le service de presse de la présidence.

Kiev a décidé de ne pas prolonger cet accord. Ce décret présidentiel permet de lancer les procédures juridiques nécessaires. M.Porochenko présentera également un projet de loi approprié à la Rada suprême (parlement monocaméral ukrainien).

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères doit informer Moscou de cette décision au moyen d’une note spéciale avant le 30 septembre. De plus, Kiev le fera savoir à l’Onu, l’OSCE et d’autres organisations internationales. Selon le chef de la diplomatie ukrainienne Pavel Klimkine, l’Ukraine entend réviser tous les accords internationaux actuels avec la Russie.

Le Traité d’amitié, coopération et partenariat entre l’Ukraine et la Russie a été signé en 1997. Il a été conclu pour 10 ans avec une prolongation automatique à condition que ses participants ne soient pas contre.





Source link

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut