Aller à…
RSS Feed

27 septembre 2020

Elysée à vendre ! | 24heuresactu.com



Ça va mal ! Les comptes sont dans le rouge. L’Etat n’a plus de « pognon de dingue » à redistribuer aux Français, alors il faut être inventif. Rien de plus facile pour la start-up nation. A défaut de respecter les symboles de la France, l’Elysée s’est mis en tête de les vendre. Le gogo peut ainsi se procurer depuis ce 15 septembre des T-shirt « croquignolesque » et « poudre de perlimpinpin » pour la modique somme de 55 euros. Un moyen grotesque de renflouer les caisses et surtout de ne pas parler de certains sujets qui dérangent.

Il est beau mon mug, il est beau ! Un mug en porcelaine de Limoges avec la photo officielle du président Macron dessus. Quel pied ! Tout les matins, avant de commencer une dure journée de labeur dont le premier bénéficiaire sera l’Etat, le citoyen français est appelé à prendre son thé ou café sous le regard inquisiteur de Manu le petit. La photo et la posture sont ridicules, et le simple fait de faire entrer en contact ses lèvres avec une photo du président suffit à couper l’envie de boire. Et les rares hurluberlus qui auraient été tentés de le faire ne le pourront pas tout de suite, car les mugs en porcelaines de Limoges ne sont pas fabriqués à Limoges…

Pas d’idée, mais des goodies !

L’information a fuité et l’Elysée a décidé dans la précipitation de ne pas mettre en vente ce gadget qui n’avait rien à faire avec Limoges. La qualité et le made in France peuvent attendre malgré les promesses présidentielles. Le citoyen gogo pourra se consoler avec des T-shirts aussi navrants que la politique macronienne. Pour les plus aisés, pourquoi ne pas miser sur un bracelet en or au design hideux. 250 euros pour afficher son mauvais goût en public, c’est donné pour les plus idiots !

Macron, lui se charge de faire la communication de sa boutique en ligne en arborant sa nouvelle montre Lip (fabriquée en France, enfin !) au bracelet bleu blanc rouge. Des couleurs que l’on retrouve sur tous ces gadgets hors de prix, mais qui manquent cruellement sur le site officiel de l’Elysée. Le drapeau est soigneusement caché lorsqu’il s’agit de politique, mais pour faire du fric, alors là il est mis à toutes les sauces. C’est ça le macronisme. Se servir de la France par tous les moyens pour se faire un « pognon de dingue » qui ne sera pas redistribué aux Français.

Combien de gogos se feront avoir par cette boutique en ligne grotesque qui devait être gérée par… Alexandre Benalla ! C’est ce qui ressort de la déposition de celui qui méprise les sénateurs et la République. Maroine Benalla, heu Alexandre Benalla a bien fait de lever le pied. C’est mieux pour les passants qui ne risquent plus des interpellations musclées et illégales. C’est mieux aussi pour l’ancien faux-flic qui devait gérer la sécurité du président, les manifestants et la boutique de l’Elysée… C’est beaucoup pour un seul homme.

Un homme qui refuse d’aider une justice bien peu curieuse et qui fait tout pour ne pas avoir à répondre aux questions légitimes des sénateurs. La Macronie respire mal avec cette audition à venir, car à l’Elysée, on sait que Benalla est une grande dégoupillée qui peut mettre à genoux le président sur un dérapage verbal, une vérité mal enfouie. Allez, Alexandre, il va falloir venir au Sénat le 19 septembre et pourquoi pas revêtir un T-shirt « croquignolesque » histoire de booster les ventes de la boutique de l’Elysée ? Après tous le mal qu’il a fait à son complice, c’est la moindre des choses que de l’aider dans ses initiatives entrepreneuriales.





Source link

Mots clés: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut