Des représailles ordurières de son auteur, un brin rancunier ?

Le fondateur de Panamza a plusieurs fois exposé (dès 2011) le profil singulier de l’infâme Hakim El Karoui, un ex-collègue de Macron (chez Rothschild) aujourd’hui célébré par le ministre franc-maçon et sioniste de longue date Gérard Collomb.

En 2011, El Karoui, fondateur du club XXIème siècle et ex-Young Leader (comme Henri de Castries), fut contraint de quitter son poste de directeur de l’Institut des cultures d’islam en raison de sa loyauté envers le dictateur tunisien Ben Ali.

Extraits de son avant-dernière note adressée (durant la phase des sanglantes émeutes) au despote et caractéristique de la servilité envers les puissants d’El Karoui, un homme capable d’exploiter sans vergogne la piété populaire afin de maintenir le pouvoir vacillant en place :

“A l’attention de son Excellence le Président Ben Ali

Même s’il y a de la manipulation, même s’il y a des terroristes infiltrés, vous êtes le Père de la nation et le Père de la nation doit être aux côtés de ses fils quand ils souffrent.

En plus du message au Parlement, une prière à la Grande mosquée de Carthage, pour la Tunisie et pour ses fils pourrait être ce signal.”



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *