Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

la France menace de bombarder la Syrie.



“Retenez-moi ou je fais un malheur!”

De quoi se rouler par terre de rire.

On sait que la France ne frappera que si Washington le lui ordonnait après qu’ils aient décidé qu’une arme chimique a été utilisée, prétexte nécessaire justifiant éventuellement leurs interventions.

Au cours de l’été 2013, ils annoncent que des armes chimiques avaient été utilisées, alors que Hollande et Fabius bombaient le torse, à la dernière minute Obama renonce à ses bombardements. Et les Français, en compagnie de leurs « amis » sionistes, s’étaient retrouvés ridicules à avaler des couleuvres et assis sur leur souveraineté.

Une second rebuffade comme à Suez (1956).

On sait par ailleurs que l’armée française pèse autant qu’un moustique sur le dos d’un éléphant. Pour les Américains les Français ont surtout une « valeur » médiatique pour décorer la coalition dont ils se prétendent les patrons.

Tout le reste est roupie de Sansonnet et intox pour nigauds qui braillent une Marseillaise inaudible et un troupeau de troufions virtuels pressés devant les casernes en période de chômage, une cacahuète dans le ciboulot, à la recherche d’un boulot.

Pourquoi donc la “France éternelle” va-t-elle se fourvoyer dans cette galère contraire à ses principes, à ses intérêts et ses valeurs? N”y aurait-il pas des Français intelligents, qui aiment leur pays, décidés à mettre un terme à cette chienlit qui n’a que trop duré?

Attention, cette fois-ci les Russes pourraient ne pas se laisser faire!

Les Français ont-ils donné mandat pour prendre le risque d’une Troisième Guerre Mondiale? Sans les consulter?

Djeha,
J. 06 septembre 2018



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut