Aller à…
RSS Feed

30 septembre 2020

Opposant syrien: le sommet de Téhéran pour parvenir à un «compromis» sur Idlib




La décision sur une opération à Idlib pourrait être adaptée vendredi 7 septembre lors du sommet tripartite turco-russo-iranien à Téhéran, a estimé Fuad Eliko, président de la Coalition nationale des forces syriennes de l’opposition et de la révolution, dans un entretien accordé à Sputnik.

Il n’y a toujours pas de décision officielle sur le lancement d’une opération à Idlib, et on s’attend à ce qu’elle soit adoptée le 7 septembre, lors d’une rencontre tripartite à Téhéran entre les dirigeants turc, russe et iranien, a déclaré à Sputnik le président de la Coalition nationale des forces syriennes de l’opposition et de la révolution Fuad Eliko.

«Les opinions des parties sur cette question divergent. La Russie prône des frappes contre le Front al-Nosra* et le contrôle de la Turquie sur l’opposition modérée. La Turquie veut qu’on lui donne du temps pour nettoyer progressivement des terroristes du Front al-Nosra* le territoire d’Idlib, Ankara redoutant l’afflux de réfugiés sur le territoire turc en cas d’opération d’envergure. Quant à l’Iran, il insiste sur le lancement immédiat d’une opération d’envergure à Idlib», a détaillé l’interlocuteur de l’agence.

Et d’espérer qu’à l’issue du sommet à Téhéran, les parties réussiraient à parvenir à un compromis et à trouver une solution commune.

«Le rôle de la Turquie dans le nettoyage d’Idlib du Front al-Nosra* et d’autres groupes terroristes y pourrait être défini», a résumé l’opposant syrien.

*Organisation terroriste interdite en Russie

 





Source link

Mots clés: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut