Aujourd’hui, la réalité court la poste, et qui s’attarde est perdu. Nous devons considérer les dynamiques économiques et géopolitiques de façon objective, presque en entomologistes, car c’est seulement en prenant en compte “le cadre” et “la structure” dans laquelle se développe même notre petite action que nous pouvons essayer de faire quelque chose de positif. La “gauche” qui raisonne encore avec les oeillères des années 90 est en fait comme l’aveugle qui entend sonner les cloches, mais ne sait pas où (…)

Nos lecteurs proposent
/ , ,



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *