Aller à…
RSS Feed

25 septembre 2020

Le sioniste dans le texte (à destination des faibles, des confus et des malentendants)



“Les faibles s’effondrent, sont massacrés et effacés de l’histoire tandis que les forts, pour le bien ou pour le mal, survivent. Les forts sont respectés, et les alliances se font avec les forts, et en fin de compte, la paix se fait avec les forts.” – B. NetanYahoo !, Premier Ministre Israélien – 29 Août 2018 (entre autres obscénités du même acabit)

Ce faisant, B. NetanYahoo ! ne fait que suivre la tradition scrupuleusement respectée par les dirigeants israéliens, abonnés qu’ils sont à des propos qui seraient qualifiés d’abjects (*) s’ils sortaient d’une autre bouche que la leur. Propos accompagnés d’actes, bien-sûr.

Il y a deux catégories de personnes qui s’opposent à l’antisionisme : les sionistes et leurs amis, bien-sûr, et ceux qui se laissent mélanger les pinceaux. D’où la confusion, entretenue par les premiers, et à destination des seconds.

Mais tout en jouant les matamores bien à l’abri du parapluie US, le sioniste (et ses amis) chouine au moindre appel au boycott. Comme quoi, on peut à la fois être un voyou détestable et avoir un petit côté tendre et fragile.

Théophraste R.
“ça vous fait mal si j’appuie là ?”

(*) Car il y a pire… Je laisse au lecteur le soin de les découvrir via son moteur de recherche préféré.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut