International

URL courte

Tandis que des médias locaux ont évoqué plusieurs explosions non loin de Damas, une source auprès des services secrets a affirmé à Sputnik que les systèmes antiaériens syriens ont repoussé des attaques de missiles dans la banlieue de la capitale.

Une série d’explosions a été entendue dans la nuit de samedi à dimanche dans les alentours de la capitale syrienne, ont constaté des médias locaux. Les systèmes de défense antiaérienne de l’armée syrienne ont repoussé les attaques de missiles, a déclaré à Sputnik une source au sein des services de renseignement.

Bien que, selon certaines informations, la base militaire de Mazzeh ait été prise pour cible, la source a précisé que l’aérodrome n’a pas été frappé. Selon elle, les tirs de missiles ont causé une détonation dans un dépôt de munitions situé à proximité.

​Des témoins ont toutefois confirmé à Reuters avoir entendu des explosions sur la base militaire.

​Selon le journal Times of Israel, les frappes pourraient avoir été réalisées par l’aviation israélienne. Cependant, une source militaire a rejeté les informations sur les attaques de l’aviation israélienne à l’agence Sana, précisant que les explosions qui ont été entendues près de l’aérodrome se sont produites dans un dépôt d’armes à la suite d’un court-circuit.

​Détails à suivre





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *