Les deux grandes banques suisses Credit Suisse et UBS ainsi que d’autres instituts étrangers ont obtenu un an de plus pour établir leur “testament” (plans pour une liquidation ordonnée), ont décidé la Réserve fédérale Fed et l’autorité FDIC jeudi à Washington. Le délai court désormais jusqu’au 1er juillet 2020, contre le 1er juillet 2019 auparavant.

En plus de Credit Suisse et d’UBS, la prolongation du délai vaut aussi pour la Deutsche Bank et la britannique Barclays. Les autorités américaines ont décidé de demander à de grandes banques d’établir leur “testament” en réaction à la dernière grande crise financière qui avait vu le crash de la banque d’investissement Lehman Brothers en 2008 et avait secoué l’économie mondiale. La première demande d’établir des plans pour une liquidation ordonnée avait été faite en 2012.

rp

(AWP / 30.08.2018 22h52)



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *