Aller à…
RSS Feed

19 septembre 2020

Intrusion à l’Elysée : Macron en danger !



Rédigé par notre équipe le 29 août 2018.

Alerte rouge ! Le Palais de l’Elysée aurait été victime d’une grave intrusion menaçant la sécurité du président Macron. Les faits se sont déroulés lundi en soirée. Un homme aurait réussi à franchir l’important dispositif de sécurité pour assister à une réunion à laquelle il n’aurait pas été convié. Une histoire à dormir debout pourtant racontée avec aplomb par Macron à son désormais ex-ministre de l’Environnement. Macron est prêt à dire n’importe quoi, mais à la fin ça finit par se voir !  

L’exécutif est mal à l’aise. La démission inattendue de Nicolas Hulot ne doit pas paraître comme un mauvais signal. Hulot quitte le Gouvernement car il est empêché de tout, mais il faut continuer à faire croire que la Macronie c’est le plein emploi et la sauvegarde de la planète. Alors on lance des « c’est une décision personnelle » et des « Hulot peut-être fier de son bilan ». Tellement fier qu’il a préféré quitter le navire amiral plutôt que d’avaler couleuvre sur couleuvre pendant encore quatre ans…

Il faut dire que Hulot ne voulait plus se raconter de bobards, car en plus des siens il avait droit à ceux du président. Ainsi, ce dernier a eu le culot de lui dire qu’il ne savait « pas comment ce monsieur est rentré ». Le « il » fait référence à Thierry Coste, un lobbyiste pro-chasse qui a l’oreille attentive de Macron (et avant de Hollande et Sarkozy…). Hulot ne voulait pas de professionnels de l’entourloupe et on lui a quand même collé ce Coste dans les pattes. Après un an de ce régime, Hulot a préféré ne plus faire le clown et a quitté son habit de ministre après une dernière réunion qu’il a passé à pleurer.

Sans Benalla, la sécurité du président vacille

Tous les éditorialistes sont heureux. Ils ont une rentrée sympa faite de spéculations sur le prochain ministre qui aura la lourde charge de faire croire et de se faire croire qu’il est écouté à Matignon et à l’Elysée. Mais ce qui nous inquiète le plus dans la rédaction de 24h actu, c’est la sécurité du président. Une sécurité mise en péril depuis que le barbouze Benalla a dû rendre son casque, son brassard, sa voiture et toutes les gadgets qu’il s’était approprié. Le fantôme de Benalla rode dans les couloirs de l’Elysée, mais cela ne suffit plus à barrer la route aux intrus.

En effet, la confidence de Macron à Hulot est on ne peut plus sérieuse. Le président ne sait pas comment un individu à réussi à s’introduire à l’Elysée et à participer à une réunion avec de hautes personnalités de l’Etat. Le filtrage n’a pas bien fonctionné à en croire le président et c’est la République qui est en danger. Imaginez un instant que l’individu n’ait pas été un simple lobbyiste, mais un déséquilibré ? La vie de notre président n’aurait tenu qu’à un souffle.

Il est vraiment temps de repenser la sécurité présidentielle ! Ou alors, il est temps de repenser la direction de l’Etat et inviter les Français à imaginer un Palais de l’Elysée sans Macron. Comment ? Par la démocratie. Une démocratie qui regarde en face ses démons et qui ose dire que les compromissions et scandales ne sont plus tolérés. Comme tous les pantins, Macron ne tient qu’à un fil. Il suffit de le couper pour que la chute devienne définitive et redonne de l’espoir à un pays entier.





Source link

Mots clés: , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut