Aller à…
RSS Feed

1 octobre 2020

Edouard Philippe annonce la fin de l’indexation des retraites et des allocations sur l’inflation… – Les moutons enragés



Conséquences des grandes orientations de politiques européennes, ces fumeuses GOPE, qui appauvrissent les peuples et créent toujours plus de précarité. Ça ne crée rien et ça pompe un maximum. Ça ne marche pas, mais les technocrates non élus de Bruxelles, persistent à saigner les peuples. L’état en bon soumis, exécute les ordres bruxellois avec un mépris pour le peuple, sans pareil.  Prendre l’argent, là où il n’y a pas de répondant, puisque tout le monde se tait et, dans le même temps, faire cadeau quelques millions d’euros au lobby de la chasse, en divisant le permis de chasser par deux, (là, pas question de pognon de dingue ?) ce qui a contribué à la démission de Nicolas Hulot, ministre figuratif, critiqué pour « son incapacité ». Les  décisions du banquier jupitérien étant sans appel, on se demande à quoi servent tous ces ministres, s’ils sont simplement payés pour approuver le petit « Narcisse » qui, faut-il le rappeler, n’est que simple locataire, payé par le peuple qu’il méprise et, en chute libre avec seulement, 34% de « satisfaits ». Partagez ! Volti

*************

Source RT/France partagé avec Aphadolie

Commission européenne – Bruxelles

Encouragée par Bruxelles à « assainir » ses dépenses, la France s’apprête à effectuer de nouvelles coupes budgétaires. Edouard Philippe a notamment annoncé la fin de l’indexation des retraites et de certaines allocations sur l’inflation.

Dans un entretien publié ce 26 août dans les colonnes du Journal du Dimanche (JDD), le Premier ministre Edouard Philippe a présenté des mesures chocs du budget 2019. Le chef du gouvernement a, entre autres, annoncé la fin de l’indexation des pensions de retraite et des allocations sur l’inflation.

S’il a affirmé qu’aucune de ces allocations ne serait réduite, Edouard Philippe a fait savoir que la hausse de certaines d’entre elles ne serait plus proportionnelle à la perte de pouvoir d’achat des Français.

« Nous voulons transformer l’action publique en diminuant le financement des politiques qui ne sont pas efficaces. »

Ainsi, le Premier ministre a expliqué que les retraites (tout comme l’aide personnalisée au logement et les allocations familiales) allaient progresser de 0,3 % par an en 2019 et en 2020. A titre de comparaison, les dernières prévisions de l’Insee évoquaient en juillet 2018 une inflation de 2,3% sur les douze derniers mois.

Nouvelles suppressions de postes dans la fonction publique

Edouard Philippe a affirmé que les prestations sociales bénéficiant aux citoyens les plus fragiles seraient augmentées « conformément à la loi ». Le Premier ministre n’a pas caché la volonté de l’exécutif d’effectuer d’autres coupes budgétaires, notamment en ce qui concerne les contrats aidés : « Nous voulons transformer l’action publique en diminuant le financement des politiques qui ne sont pas efficaces, par exemple sur le logement ou les contrats aidés, dont la plupart ne permettent pas d’obtenir ensuite un emploi viable ».

Quant à la fonction publique, Edouard Philippe a communiqué la suppression prévue de 4 500 postes de fonctionnaires. Dans ses recommandations à la France pour l’année 2018, la Commission européenne avait encouragé Paris à accélérer les coupes budgétaires pour parvenir à un « assainissement ». « Une mise en œuvre rapide de mesures de réduction des dépenses profiterait aux efforts déployés pour répondre à la nécessité d’assainissement budgétaire à court et moyen termes. », précisait le texte.

Capture d’écran de « la recommandation du conseil » du 25 mai 2018, rédigée par la commission européenne

Par ailleurs, le Premier ministre a également dévoilé que la désocialisation des heures supplémentaires entrerait en vigueur dès le 1er septembre 2019, annonçant ainsi la fin des cotisations salariales sur les heures supplémentaires, dans le privé comme dans le public.

Source :

https://francais.rt.com/economie/53542-budget-philippe-annonce-fin-indexation-retraites-allocations-inflation

Partagé avec Aphadolie

Voir aussi

 

 



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut