Aller à…
RSS Feed

28 septembre 2020

LA LENTE MAIS SÛRE LÉGALISATION DE LA PÉDOPHILIE, EST-ELLE LA CONSÉQUENCE DE LA LÉGALISATION DE L’AVORTEMENT ?



À partir du moment où les lois de la république maçonnique nous permettent de tuer un enfant à naître (Avortement), l’enfant devient, ipso facto, “en soi” et je dirais même nécessairement, un simple objet de consommation dont on peut disposer à son gré. In fine, il est perçu comme une « chose », c’est tout. Dans ces conditions, il n’est pas faux de dire que la légalisation de la pédophilie qui est en train insidieusement de s’introduire par des lois infâmes, n’est qu’une des conséquences (au fond logique) du droit à l’avortement. En effet, celui qui a le droit de disposer de la vie d’une personne, n’a-t-il pas, par extension aussi tous les droits sur elle ? Quand le pire est permis, que peut-on sérieusement interdire ? “Si j’ai le droit de te tuer, j’ai aussi le droit de te violer dans le cas où je déciderais de te laisser vivre », non?. Il y a ici une relation évidente de cause à effet. Une espèce de logique implacable dans l’abject. Ainsi l’avortement fait s’écrouler toute la pyramide de l’éthique (Voir mon article du même nom). Tout est là. Cette logique de l’enfant « instrument » et simple bien de la société consommation nous la retrouvons d’ailleurs aussi dans le cadre de l’adoption d’enfants par les couples homosexuels qui l’utilisent ainsi comme objet et vecteur « normalisateur-déculpabilisateur » de leur situation. C’est qu’il s’agit avant tout, d’évacuer tout sentiment de culpabilité. Cette exploitation de l’enfant, désormais « marchandise » du système, nous la retrouvons également dans nombre de domaines de la PMA (Procréation médicalement assisté) comme par exemple la GPA (Gestation pour autrui) où l’enfant est pour ainsi dire « chosifié ». La légalisation du meurtre légal des enfants à naître, a en réalité ouvert une boite de pandore que plus personne ne pourra fermer (sans une intervention directe de Dieu). Par le truchement de nos enfants sacrifiés à la perversion pédophile des adultes, nous commençons à peine à en payer le prix.

Jean-Pierre Aussant (Auteur du “Complot inconscient” Génocide participatif du sexe masculin)



Source link

Mots clés: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut