Aller à…
RSS Feed

3 décembre 2020

Plus qu’un epic fail: «établit»-il des liens de parenté entre Obama et ben Laden? (vidéo)




International

URL courte

Les jeux télévisés s’avèrent provoquer un stress extrême à en juger par ce participant à l’émission américaine The $100,000 Pyramid. Le sujet sur une personne portant le nom de famille «Obama» lui a posé apparemment des difficultés.

Tout cet argent en jeu, on est à la télévision nationale, sous les lumières des projecteurs, et il faut essayer de répondre aux questions… La tâche est plus que dure, comme l’a prouvé un des récents participants du jeu télévisé The $100,000 Pyramid («la pyramide de 100.000 dollars») sur la chaîne ABC.

L’émission prévoit que le joueur soit associé à une célébrité à qui il doit offrir des infobulles sur tel ou tel sujet. Ainsi, Evan Kaufman, nouvellement devenu père, a joué avec l’acteur Tim Meadows.

Plus les participants devinent correctement d’indices, plus d’argent ils gagnent. Mais cette logique fonctionne plus difficilement dans la pratique. Le sujet a été «Personnes avec le nom de famille Obama». Malgré qu’Evan ait une minute entière pour réfléchir à une allusion possible, il a dit au bout de cinq secondes: «ben Laden».

Le Net n’a pas tardé à réagir, ce malgré que la vidéo devenue virale ne montre pas la suite où le participant se ressaisit rapidement et dit «Barack». Ainsi, sur Twitter, le sentiment varie de «Je m’étouffe avec ma propre langue» et «Peu importe comment se passe votre lundi, rappelez-vous simplement: au moins, vous n’êtes pas le gars sur The Pyramid $100.000 qui a vu le sujet “People Named Obama” et a donné l’indice “ben Laden”».

Par la suite, Evan avait dit au présentateur Michael Strahan qu’il était épuisé par son nouveau rôle de père avant même le début du quiz et est allé sur Twitter lui-même pour expliquer exactement ce qui s’était passé.

Selon lui, les producteurs lui ont conseillé plusieurs fois de lire attentivement la consigne, car les gens tendent à les lire de façon incorrecte. Ce qu’il a fait. Et voilà ce qu’il a pensé à la vue du sujet:

«J’ai lu “Personnes dont le nom de famille est Obama”. Je me fige. Il n’y a qu’un seul. BARACK OBAMA. L’homme pour lequel j’aurais voté trois fois!», avait-il alors réfléchi, pensant également à Michelle, Sasha et Malia Obama. Or, «voici ce que mon cerveau a décidé», a-t-il poursuivi.

«Qui est associé à Obama? Qui a-t-il tué? Ce qui ressemble à Obama!», voici la logique d’Evan Kaufman, qui précise que «Ce que vous ne voyez pas dans ce clip, c’est moi, choqué, me corrigeant et disant Barack».

Et pourtant, l’histoire semble avoir une fin heureuse dans la tradition américaine: le père épuisé a réussi à repartir avec 8.500 dollars en poche.





Source link

Mots clés: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut