Aller à…
RSS Feed

19 septembre 2020

Le terroriste de Manchester avait été sauvé par la Royal Navy, trois ans avant de commettre l’attentat



Le Daily Mail révèle que l’auteur de l’attentat de Manchester en 2017 – un Britannique d’origine libyenne – avait été évacué de Libye par la Royal Navy en 2014 lorsque la situation sécuritaire s’est fortement détériorée dans le pays. Une « trahison », selon une source gouvernementale, qui risque de mal passer auprès de l’opinion, plusieurs mois après la publication d’un rapport indiquant que l’attentat aurait pu être évité.

En mai 2017,
Salman Abedi se faisait exploser à la sortie d’un concert de la chanteuse Ariana Grande à Manchester, tuant 7 enfants et 15 adultes. On apprend aujourd’hui que le terroriste de 22 ans, un Britannique d’origine libyenne, faisait partie des 110 Britanniques et leurs familles évacuées par la Royal Navy suite à l’aggravation de la situation sécuritaire dans le pays à l’époque. Son frère Hashem Abedi, qui est détenu en Libye dans le cadre de l’enquête sur l’attentat, a lui aussi été évacué à bord du HMS Enterprise en août 2014.

Un porte-parole du gouvernement britannique interrogé a souligné que « pendant la détérioration des conditions de sécurité en Libye en 2014, des représentants des forces frontalières avaient été déployés pour évacuer des ressortissants britanniques et leurs familles ». De nombreuses violences éclatèrent pendant cette période, à Tripoli ou encore Benghazi, le tout sur fond d’instabilité politique et de période d’élections.

Le Daily Mail, à l’origine de cette révélation, cite une source gouvernementale anonyme : « Que cet homme ait commis une telle atrocité sur le sol britannique après avoir été sauvé de Libye est une pure trahison ».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut