Aller à…

Le Monde

des infos alternatives

RSS Feed

14 août 2018

Qui pousse Washington à sanctionner d’autres pays? La diplomatie russe se prononce




Russie

URL courte

La nécessité d’adopter des sanctions à l’encontre de la Russie et d’autres pays s’explique par le manque de ressources pour le futur développement des États-Unis, estime la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. Selon elle, Washington n’a d’autre solution que de procéder à une expansion politique et économique.

Les États-Unis imposent des sanctions contre la Russie et d’autres pays, dont l’Iran et la Corée du Nord, parce qu’ils manquent des ressources nécessaires pour leur futur développement, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, lors de son déplacement à Belgrade. Elle a ajouté que Moscou préparait une riposte «symétrique» envers Washington.

«Les États-Unis comprennent qu’ils perdent les ressources pour leur futur développement, ces ressources dont ils manquent afin de sortir des crises régulières auxquelles le monde est confronté en réalité», a-t-elle lancé.

Mme Zakharova a expliqué que cette situation poussait Washington à procéder à une expansion tous azimuts.

«Ils ont besoin de l’expansion réelle politique, financière et économique que nous observons», a-t-elle indiqué.

Selon elle, Moscou est en train de préparer une riposte aux nouvelles mesures restrictives américaines.

«Ces mesures [de riposte, ndlr] sont en train d’être élaborées. Nous avons déclaré que, malheureusement, nous avions été à nouveau obligés de répondre de manière symétrique au lieu de réfléchir à comment nous pourrions améliorer nos relations et sortir de l’impasse», a-t-elle déploré.

Washington a annoncé mercredi l’imposition de nouvelles sanctions contre Moscou en raison de l’utilisation présumée par la Russie d’armes chimiques dans la ville britannique de Salisbury. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les projets de la Maison-Blanche d’introduire de nouvelles sanctions de «collusion entre les États-Unis et le Royaume-Uni» et a promis une réponse symétrique.

Les nouvelles sanctions du fait de «l’utilisation par la Russie d’armes chimiques à Salisbury» entreront en vigueur le 22 août 2018, a annoncé mercredi le Département d’État américain.

Les nouvelles mesures restrictives seront divisées en deux parties. La première tranche des mesures prévoit l’interdiction des exportations en direction de la Russie d’appareils électroniques et de composants à usage civil et militaire. Le second paquet de sanctions, prévu pour l’automne, pourrait prévoir des limitations importantes des importations et des exportations, la baisse du niveau des relations diplomatiques et l’interdiction des vols de la compagnie Aeroflot aux États-Unis.

L’ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été empoisonnés le 4 mars à Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, avait accusé la Russie d’être derrière leur empoisonnement. Moscou a toujours démenti les allégations de Londres. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down avaient reconnu ne pas être en mesure d’établir le pays d’où provenait l’agent innervant utilisé dans cette tentative d’assassinat. Le gouvernement russe a à plusieurs reprises demandé à Londres de lui permettre de participer à cette enquête.





Source link

Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes
Download WordPress Themes Free
udemy paid course free download

Mots clés: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up