Aller à…
RSS Feed

23 septembre 2020

Benalla et les ruptures narratives



Anéfé ! Vendredi soir, le JT de France a consacré 5 reportages à la canicule, au réchauffement climatique et aux fautes de Trump sur le charbon. J’étais étonnée que notre télévision nationale cautionne à ce point l’élévation des températures sur l’ensemble de la planète car, si l’on consent à y accorder foi, la conclusion logique serait l’urgence des mesures de rationnement et de limitation de la croissance. Hors, ce serait contraire au macronisme ambiant… J’avoue que je suis perplexe.

Ce serait pour ensevelir l’affaire Bénalla sous craintes pires ? Bah, je ne crois pas à un tel agencement délibéré de la communication. Ainsi va le monde. De fait, il doit bien y avoir de discrètes consignes de délaisser le sujet brûlant de l’affaire Benalla. De là à imposer le sujet de remplacement, non. Il suffit de donner libre cours à la créativité journalistique : avec tous les malheurs du monde, il y a largement de quoi occuper le temps d’antenne. JT 20h France 2, vendredi 3 août 2018, https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-…

Lorsque les gauchiasses organisent une marche dans Paris ou en “en province”, réunissant plusieurs milliers de personnes, il y a toujours autre chose de plus grave à diffuser à l’antenne. En revanche si la famille Le Pen organise un meeting dans une grande salle dont seuls les premiers parterres sont pleins, alors-là, oui, ça y va les images pour démontrer l’affluence de spectateurs. C’est le train-train, la routine éditoriale.

Aujourd’hui, alors que Maduro a échappé à un attentat, tous les flashs d’info maltraitent le vocabulaire : “tentative d’attentat” disent-ils. Il faudrait dire pour être exact : un attentat a eu lieu. C’était une tentative d’assassinat du président du Venezuela. Déjà les commentateurs frénétiques en bas de page du Figaro lancent des suppositions de mise en scène de la part de Maduro. Ces gens, facho solidaires de tous pays, ont la pourriture en tête.





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut