Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

décembre 12, 2017

yuan

Yuan et rouble contre le dollar : la Russie et la Chine renforcent leur coopération monétaire

Au moment où Dmitri Medvedev se rend à Pékin pour une visite officielle de deux jours, le vice-Premier ministre russe Sergueï Prikhodko annonce plusieurs initiatives, pour remplacer le dollar par le yuan et le rouble dans leurs échanges commerciaux.   « En ce moment, les autorités financières des deux pays [la Chine et la Russie] travaillent

La fin de l’ère du dollar se précise? Pékin forcerait Riyad à acheter l’or noir en yuan

Voici encore un article sur cette histoire de pétroyuan convertible en or. Si effectivement l’Arabie saoudite achète son pétrole en yuan, voilà qui va heurter la sensibilité américaine, dirons-nous pudiquement. J’ai du mal à croire que la Chine impose une telle chose à l’Arabie saoudite qui reste encore très proche des Américains. Nous verrons bien,

La Chine pourrait détruire le pétrodollar en payant le pétrole saoudien en yuan, selon un économiste

Premier importateur mondial de pétrole, la Chine n’acceptera pas indéfiniment de l’acheter en dollar, selon l’économiste Carl Weinberg. L’Arabie saoudite serait alors contrainte de libeller ses ventes en yuan, entraînant avec elle le reste du marché. La fin de l’ère dollar se préciserait-elle ? Dans une interview accordée au média américain CNBC le 11 octobre,

L’hameçon du yuan appâté avec de l’or

L’Échelle de Jacob: L’hameçon du yuan appâté avec de l’or Pages L’hameçon du yuan appâté avec de l’or J’aimerais revenir une fois de plus sur le projet de la Chine concernant ses importations de pétrole, qui vise à convaincre ses fournisseurs d’accepter des yuans comme paiement (et de rediriger ainsi leurs ventes en-dehors de l’orbite

Le Venezuela abandonne le pétrodollar pour le yuan chinois !

L’Échelle de Jacob: Le Venezuela abandonne le pétrodollar pour le yuan chinois ! Pages Le Venezuela abandonne le pétrodollar pour le yuan chinois ! Les décisions prises par Washington pour bloquer l’économie du Venezuela (présentées comme des sanctions de crimes imaginaires) interdisent de fait à Caracas d’écouler son pétrole vers les alliés des États-Unis. Le

Scroll Up