Aller à…

Le Monde...

des informations alternatives

RSS Feed

avril 21, 2018

sur

Contre-attaque à la russe sur la vidéo de « l'attaque chimique » à Douma : le reportage sur le garçon sera diffusé à l'Onu

La vidéo réalisée par les Casques blancs avec la participation du petit Syrien Hassan Diab, présenté comme une victime de la présumée attaque chimique du 7 avril à Douma, sera diffusée aux représentants des pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies, a déclaré l’ambassadeur de la Russie à l’Onu, Vassili Nebenzia. © Sputnik

Cuba ne veut pas d'affrontement, mais elle ne cèdera pas d'un pouce sur ses principes

VOTRE Excellence Monsieur Martin Vizcarra Cornejo, Président de la République du Pérou Vos Excellences Chefs d’État et de gouvernement Je tiens tout d’abord à rendre hommage au peuple péruvien, auquel nous unissent des liens étroits depuis les guerres d’indépendance et dans l’effort commun en matière de santé ou face aux catastrophes naturelles. Nous savons que

Interview du Ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pour l'émission “Hard Talk” sur la chaîne BBC, Moscou, 16 avril 2018

Transcription : Journaliste : Sergueï Lavrov, bienvenu à Hard Talk. La semaine dernière, le monde entier était profondément préoccupé par l’éventualité d’un conflit armé direct entre les USA et la Russie. D’après vous, dans quelle mesure nous sommes-nous approchés d’un tel scénario ? Sergueï Lavrov : Je ne pense pas que nous ayons été très proches. Je pense que

En quête de vérité dans les décombres de Douma – et les doutes d'un médecin sur l'attaque chimique (The Independent) — Robert FISK

C’est l’histoire d’une ville appelée Douma, un endroit putride, ravagé, plein d’immeubles résidentiels défoncés, et où se trouve une clinique souterraine dont les images de souffrance ont permis à 3 des plus grandes puissances du monde occidental de bombarder la Syrie la semaine dernière. Il y a même un docteur sympa en blouse verte qui,

Salisbury n'a pas changé notre approche éditoriale : RT sur l'enquête ouverte pour «impartialité»

La chaîne a réagi au lancement contre elle, par le régulateur britannique des médias, de sept enquêtes pour impartialité dans son traitement de l’affaire Skripal. Il reconnaît que le bilan de conformité de RT est similaire aux autres chaînes. L’Ofcom, le régulateur britannique des médias, a annoncé dans un communiqué publié le 18 avril qu’il

Articles plus anciens››
Scroll Up